Faute de requérants, le centre ferme

Broc (FR)Ouvert depuis 1988, le centre d'hébergement des Passereaux à Broc (FR) fermera en juillet prochain.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le centre d'hébergement pour requérants d'asile des Passereaux va suspendre ses activités fin juillet. Quelque 5180 personnes de 24 nationalités différentes y ont séjourné depuis 1988.

Cette suspension d'activité est justifiée par la baisse du nombre d'arrivées de requérants d'asile depuis 2017, explique lundi la Chancellerie d'Etat de Fribourg dans un communiqué. Au cours des premiers mois 2019, cette baisse a perduré: seules 50 personnes ont été attribuées au canton depuis le début de l'année.

L'introduction de l'accélération des procédures et le Centre fédéral pour requérants d'asile de la Guglera à Chevrilles (FR) ont également eu une influence sur cette fermeture. Les possibilités d'accueil du canton doivent s'adapter à cette nouvelle réalité, poursuit le communiqué. (ats/nxp)

Créé: 29.04.2019, 17h14

Articles en relation

Un centre de requérants d'asile a pris feu

Argovie Un édifice abritant des demandeurs d'asile a été la proie des flammes vendredi soir à Oftringen, en Argovie. Plus...

Asile: les cantons qui renvoient peu seront punis

Suisse Les mauvais élèves en matière de renvoi des requérants d'asile risquent de perdre des subventions de la Confédération. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.