Passer au contenu principal

Canton de FribourgFaute de requérants, le centre de Guin va fermer

L'évolution des arrivées de requérants dans le canton de Fribourg permet de renoncer désormais au centre d'hébergement provisoire pour requérants d'asile.

Photo d'illustration.
Photo d'illustration.
Keystone

Les autres centres d'hébergement provisoire du canton et les cinq centres pérennes suffisent pour répondre aux besoins actuels, a expliqué mardi la Direction de la santé et des affaires sociales. Et d'ajouter que l'évolution des flux migratoires vers la Suisse, en baisse en 2017, a conduit de nombreux cantons à fermer des centres.

Ce foyer de 50 places avait été ouvert dans un abri de protection civile en mai 2013 jusqu'à fin 2014 dans un premier temps. Afin de répondre à l'afflux de requérants d'asile, il avait ensuite été prolongé jusqu'à fin 2015, puis pour une durée indéterminée. Il a abrité au total 444 personnes de 48 nationalités différentes, principalement de nationalités afghane et érythréenne.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.