«Le réseau ferré est un couloir de biodiversité»

TrainLes CFF se vantent de protéger le climat et l’environnement. Cette image est-elle ternie par l’usage du glyphosate?

Les voies ferrées abritent une faune et une flore bien particulières.

Les voies ferrées abritent une faune et une flore bien particulières. Image: OLIVIER ALLENSPACH

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un arbre trône symboliquement dans le hall de la gare de Berne. L’ex-régie fédérale a voulu marquer le coup pour montrer à quel point elle est une entreprise responsable à l’égard du climat et de l’environnement. A côté des projets pour réduire les émissions de CO2, les CFF ont aussi rappelé l’importance du réseau ferré comme habitat naturel de plusieurs espèces. Interview de Barbara Huber, responsable de projets liés à l'environnement au sein des CFF.

- En quoi le réseau des CFF contribue-t-il à la diversité des espèces?
- On peut le comparer à un long corridor, le long duquel on trouve quantité de talus boisés, qui sont très attractifs pour la faune et la flore. Des populations de lézards peuvent par exemple voyager le long des voies et entrer en contact avec d’autres espèces. Le réseau ferré des CFF a une importante fonction d’interconnexion. J’ajouterais que contrairement aux routes, les rails de chemin de fer ne sont pas une barrière infranchissable pour la faune.

- C’est pourtant un milieu qui semble hostile.
- Les espèces que l’on trouve sont directement adaptées à ce genre de milieu. Il y a très peu d’éléments nutritifs, beaucoup de soleil. Il fait très chaud en été, très froid en hiver. Ce sont donc des animaux et des plantes très spécialisés. Des espèces très rares, ce qui renforce l’importance de cette biodiversité le long des voies. Il y a parfois des surprises aussi, je me souviens d’avoir découvert un sonneur à ventre jaune. Un petit crapaud qui a besoin d’un environnement humide pour se reproduire et qui a réussi à en trouver un dans la gare de Zurich.

- N’est-ce pas difficile de trouver un compromis entre sécurité des trains et préservation de ces biotopes?
- Il y a des conflits, c’est évident. C’est pour cela que mon travail de négociation est important. Mais on réussi presque toujours à s’en sortir. Vous ne trouvez pas le long des voies beaucoup de grands arbres ou des habitats très verts qui pourraient gêner la circulation des trains. Ce sont surtout des talus maigres qui ne posent pas vraiment de problème de sécurité. En tant que grande entreprise, les CFF ont rapidement pris conscience de leur rôle. L’importance de préserver ces milieux naturels est entrée dans les esprits à partir des années 1980 avec la loi sur la protection de la nature et de l’environnement.

- L’utilisation de glyphosate pour désherber ne ternit-elle pas l’image «verte» des CFF?
- Les règles d’utilisation sont beaucoup plus strictes que pour l’agriculture, et on ne peut pas parler de menaces pour l’environnement. Quant aux potentiels risques pour les eaux, il y a des normes sévères qui imposent le cas échéant de réaliser des traitements.

Créé: 26.06.2017, 12h03

Articles en relation

Le glyphosate, l’herbicide bouc émissaire qui divise

Agrochimie Certains y voient un produit cancérigène, d’autres un miracle. Bruxelles a autorisé sa vente en Europe dans un cadre agité. Plus...

Berne évaluera l’impact du glyphosate sur notre santé

Environnement Le Conseil fédéral rendra un rapport sur les effets de l’herbicide le plus utilisé au monde. Une étude a alarmé les écologistes. Plus...

La disparition du glyphosate n’est pas encore pour demain

Environnement La conseillère d’Etat Jacqueline de Quattro a répondu à l’apiculteur qui souhaite l’interdiction de l’herbicide. Plus...

L’étau se resserre autourde l’inquiétant glyphosate

Environnement Le Parlement européen veut limiter l’utilisation de l’herbicide le plus répandu au monde. La Suisse, à son habitude, temporise Plus...

Berne n’interdit pas le Roundup malgré les craintes pour la santé

Glyphosate Une agence de l'OMS considère le célèbre désherbant comme probablement cancérigène. Le Conseil fédéral appelle au calme. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.