Un oui surprenant contre les résidences secondaires

Votations fédéralesSeule surprise de ce dimanche, les Suisses ont accepté l'initiative de Franz Weber contre le mitage du paysage. Ils ne veulent pas de vacances supplémentaires ou d'un prix du livre réglementé. Résumé des urnes.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les votations fédérales ont réservé une seule surprise: l'acceptation de l'initiative contre les résidences secondaires. C'est la première fois qu'un texte de l'activiste écologiste montreusien Franz Weber passe la rampe au niveau fédéral.

Contre la volonté des régions touristiques alpines, la Suisse plus urbaine et de plaine a imposé une limitation au bétonnage. Pour ce sujet fort controversé, la campagne a été très émotionnelle et le résultat s'est joué sur le fil, avec 50,6% de oui.

Première fédérale pour Franz Weber

Une Suisse périphérique, tributaire de tout emploi possible et vivant du tourisme s'est opposée, en vain, à une Suisse plus urbaine et devenue sensible à l'argument de la protection des paysages et de l'environnement, du moins dans les régions alpines.

C'est la première victoire fédérale de Franz Weber sur une douzaine de textes. Au niveau régional, il avait réussi à faire accepter la protection du Lavaux. Autant dire que cet ancien combattant de la cause écologique de 84 ans jubilait dimanche: «Je suis fier de la Suisse. C'est extraordinaire». Le plus important pour lui: on a renversé la vapeur d'une Suisse qui devenait une ville.

Les cantons concernés, le Valais en tête, craignent un coup de frein à l'économie. Des aménagements sont demandés pour une concrétisation «réaliste», tenant compte de ces régions.

Non aux vacances

Attendu, le rejet de l'initiative «six semaines de vacances pour tous» n'a pas fait un pli: 66,5% des Suisses ont dit non. C'est une habitude qui tend à cimenter l'image de l'Helvète travailleur pour construire sa prospérité.

De fait, c'est le pragmatisme qui a prévalu. Pas d'obligation générale, on fait confiance aux partenaires sociaux pour des compromis aussi sur les congés dans le cadre des conventions collectives de travail, par branches, surtout en temps de crise.

Le prix unique du livre n'a pas eu plus de chance. Il a été rejeté par 56,1% des votants, créant toutefois un «Röstigraben». Les six cantons romands ont dit oui.

Peuple de locataires, les Suisses ont une nouvelle fois refusé par 55,8% des voix de défiscaliser l'épargne pour devenir propriétaire. Ils devront à nouveau se prononcer sur un texte similaire le 17 juin prochain. Enfin, la clarification des compétences en matière de jeux d'argent entre cantons et Confédération a été acceptée haut la main par 87% des voix. (ats/nxp)

Créé: 11.03.2012, 19h42

Dossiers

Articles en relation

Le peuple accepte l'initiative de Franz Weber

Résidences secondaires La construction de résidence secondaire va subir un coup d'arrêt en Suisse. Au terme d'une campagne émotionnelle, le corps électoral a accepté dimanche l'initiative populaire de Franz Weber par 50,6% des voix. Plus...

Les Suisses ne veulent pas des six semaines pour tous»

Vacances Les Suisses ne veulent pas de six semaines de vacances à tous. Ils ont rejeté dimanche par 66,5% des voix l'initiative populaire du syndicat Travail.Suisse. Aucun canton ne l'a soutenue mais les Latins y ont été plus sensibles. Plus...

Malgré les Romands, c'est «niet» au prix unique

Prix du livre Malgré le «oui» des six cantons romands, le prix unique du livre ne s'imposera pas de sitôt en Suisse. A 56,7%, les Suisses ont rejeté dimanche le projet de loi qui aurait marqué le retour au cartel. Plus...

Le peuple balaie l'initiative pour la défiscalisation

Epargne logement L'espoir d'une défiscalisation de l'épargne-logement s'amenuise. Les Suisses ont refusé dimanche à 55,8% une initiative qui aurait autorisé les cantons à introduire un système de déductions. Mais le sujet reviendra sur le tapis le 17 juin. Plus...

L'affaire est claire: les jeux serviront au bien public

Jeux d'argent Les bénéfices issus des loteries et des paris sportifs seront intégralement dévolus à des buts d’utilité publique. Le peuple dit oui dimanche à une écrasante majorité. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.