Retour du loup: les Etats ne veulent pas de loi

SuisseLe Conseil des Etats a chargé le Conseil fédéral d'exposer les conséquences de la progression des grands prédateurs sur la gestion agricole des régions de montagne.

L'impact du loup sur l'économie alpine en Suisse doit être mieux étudiée.

L'impact du loup sur l'économie alpine en Suisse doit être mieux étudiée. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Conseil des Etats s'inquiète de l'impact du retour du loup sur l'agriculture de montagne. Pas question toutefois de légiférer à ce stade. Les sénateurs ont enterré mercredi tacitement une motion du National issue des rangs de l'UDC.

Avec ce texte, la loi sur la chasse aurait dû être complétée de manière à ce que l'abandon des surfaces soit considéré comme une conséquences du retour des grands prédateurs et les terres concernés recensées. Le Conseil des Etats reconnaît que l'économie alpine est particulièrement touchée par les conséquences du retour des grands prédateurs en Suisse.

Ces derniers ne sont toutefois pas les seuls responsables de l'abandon de gestion de surfaces agricoles des exploitations de base et d'estivage. L'agriculture subit de manière générale une mutation structurelle et il serait très intéressant d'identifier les facteurs qui ont une incidence sur cette mutation.

Etude sur la gestion agricole

Le Conseil des Etats a donc adopté tacitement un postulat chargeant le Conseil fédéral d'exposer les conséquences de la progression des grands prédateurs en Suisse sur la gestion agricole des régions de montagne. Ce facteur devra être mis en lien avec d'autres causes des changements agricoles structurels.

La Suisse compte près de 430'000 têtes de petit bétail – moutons et chèvres –, dont environ 300'000 sont estivées sur les alpages. Les grands prédateurs tuent chaque année 275 têtes de bétail en moyenne. Le petit bétail (98% des attaques) et les régions de montagne (99%) sont particulièrement touchés. (ats/nxp)

Créé: 28.11.2018, 11h09

Articles en relation

Les Grisons compteraient deux meutes de loups

Suisse Il est probable qu'une deuxième meute de loup vive dans le canton des Grisons. L'analyse ADN de carcasses de loups devrait apporter des éclaircissements. Plus...

Les recours contre le tir d'un loup sont maintenus

Valais Les organisations de protection de la nature mettent en cause les mesures de protection des troupeaux. Plus...

Un jeune loup meurt en tombant d'une falaise

Canton des Grisons Le cadavre du jeune loup âgé de six mois a été découvert dans la commune de Trin. C'est à cet endroit qu'un autre loup avait chuté il y a deux semaines. Plus...

Le périmètre de tir a été étendu pour le loup

Canton du Valais L'extension du périmètre de tir d'un loup a été décidée dans la vallée de Conches. Elle reste inchangée dans la région du Val d'Anniviers. Plus...

Le WWF et Pro Natura tentent de protéger le loup

Canton du Valais Le WWF et Pro Natura ont déposé un recours contre un tir de loup autorisé dans le val d'Anniviers. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.