Passer au contenu principal

Roger Köppel se lance dans la course aux Etats

Le patron du magazine de droite Weltwoche et conseiller national va tenter de faire renouer l'UDC zurichoise avec le Conseil des Etats.

Roger Köppel veut devenir conseiller aux Etats. Tribun zurichois de l'UDC, le patron du magazine de droite Weltwoche se met à la disposition de son parti pour briguer un fauteuil de sénateur aux élections fédérales du 20 octobre prochain.

Conseiller national depuis 2015, Roger Köppel invoque la nécessité de placer la politique européenne au centre de la campagne des fédérales. Il s'agit d'une «question cruciale et décisive pour notre pays», a indiqué jeudi le politicien de 53 ans.

Mieux que Blocher ou Maurer?

Roger Köppel a, du même coup, attaqué les deux sénateurs zurichois sortants, Daniel Jositsch (PS) et Ruedi Noser (PLR), accusés de «vouloir intimement l'adhésion de la Suisse à l'UE» ou, du moins, d'approuver un accord-cadre avec Bruxelles.

Le candidat a aussi dénoncé la politique officielle de la Suisse dans le dossier européen, évoquant une «absence stratégique de franchise» contribuant à un «plan secret» visant à faire adhérer la Suisse à l'UE «par l'embobinage et la tromperie».

Les délégués de la section cantonale doivent se prononcer le 2 avril sur la candidature du parti à l'élection au Conseil des Etats. L'UDC zurichoise n'est plus représentée à la Chambre des cantons depuis 2007. Christoph Blocher et Ueli Maurer ont tous deux échoué dans la reconquête de ce siège.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.