Passer au contenu principal

La Romandie est prête à s’incliner devant Cassis

Isabelle Moret et Pierre Maudet ne feront pas le plein des voix des élus francophones. Ni dans le groupe PLR, ni à l’assemblée.

Malgré deux candidatures romandes, le Tessinois Ignazio Cassis devrait engranger des voix d'élus francophones.
Malgré deux candidatures romandes, le Tessinois Ignazio Cassis devrait engranger des voix d'élus francophones.
Keystone

La solidarité romande ne jouera pas lors de la succession de Didier Burkhalter. Ni Isabelle Moret ni Pierre Maudet ne pourront compter sur le soutien unanime des élus francophones. Plus on s’éloigne de la sphère d’influence de l’arc lémanique, moins on estime que ce siège doit absolument revenir à un Romand.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.