Passer au contenu principal

Géraldine Savary s’est fait offrir son voyage à Grenade

Le patron Frederik Paulsen a offert un séjour à l’élue fédérale. La justice vaudoise ne voit pas de problème.

Ce voyage offert par Frederik Paulsen est conforme aux recommandations de l’Assemblée fédérale sur l’acceptation de cadeaux et d’invitations, explique Géraldine Savary.
Ce voyage offert par Frederik Paulsen est conforme aux recommandations de l’Assemblée fédérale sur l’acceptation de cadeaux et d’invitations, explique Géraldine Savary.
YVAIN GENEVAY

Les Vaudois pensaient que la polémique sur les voyages suspects de leurs élus était définitivement close. Vendredi dernier, le procureur général, Éric Cottier, déclarait officiellement qu’il n’avait détecté aucune infraction pénale. Ces mêmes citoyens, après avoir entendu leur magistrat, pensaient que ces politiciens dans le viseur avaient «assumé personnellement leurs frais de voyage». Que ces personnalités, notamment le conseiller d’État aux Finances, Pascal Broulis (PLR), et la conseillère aux États Géraldine Savary (PS), avaient le droit de voyager avec Frederik Paulsen, le patron milliardaire de Ferring International à Saint-Prex. Que ces déplacements en Russie, en Ukraine et en Espagne étaient privés et qu’ils n’avaient donné lieu à aucun avantage indu et que «rien ne suggère qu’ils ont perçu, ni sollicité des avantages économiques ni qu’il leur en a été octroyé ou promis, par qui que ce soit».

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.