Passer au contenu principal

Suppressions d'emploisLes salariés de Syngenta Monthey entre crainte et espoir

L'incompréhension et l'inquiétude dominent chez les salariés de Syngenta à Monthey, particulièrement chez les 116 qui vont perdre leur emploi. Ils appellent la population à témoigner son soutien le 27 mai prochain.

Le site de Syngenta, à Monthey (VS).
Le site de Syngenta, à Monthey (VS).
ARCHIVES, Keystone

Les quelque 900 employés du site de Syngenta à Monthey sont inquiets et frustrés par l'arrêt des activités du secteur de formulation et conditionnement qui entraîne la suppression de 116 emplois. Toutefois, ils ont aussi de l'espoir, ont indiqué ce mardi 19 mai devant la presse les représentants du personnel.

Ils espèrent que le groupe agrochimique pourra, comme il l'a annoncé, procéder à un maximum de reclassements internes d'ici à l'arrêt complet des activités du secteur prévu à la fin 2016. Ils se savent soutenus par la direction locale et en espèrent autant de la direction à Bâle.

Ils délivreront «un message fort» à leurs dirigeants à l'occasion d'un rassemblement organisé le 27 mai prochain devant l'entrée du site chimique de Monthey: la restructuration doit se faire sans aucun licenciement et toutes les activités qui ne sont pas touchées doivent être garanties dans le futur.

Tout le monde est convié à ce rassemblement. Des politiques de tous les partis sont notamment attendus, ont précisé les représentants des salariés.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.