Le salon Suisse Toy ouvre ses portes à Berne

SuisseDes dizaines de milliers de visiteurs sont attendus à la Suisse Toy sur le site de Bernexpo de jeudi à dimanche.

Vidéo: ATS

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Berne est depuis jeudi et pour quatre jours la plus grande chambre de jeu du pays. Plusieurs dizaines de milliers de visiteurs sont attendus à la Suisse Toy sur le site de Bernexpo. Les jeux numériques ont la cote, sans pour autant détrôner les traditionnels.

Le secteur observe une tendance à un retour aux fondamentaux, a indiqué jeudi Renato Meier, membre du comité de l'Association suisse des jouets. Les jeux de société retrouvent ainsi une certaine popularité. Mais les jeux vidéo (action, aventure, réflexion...) sont encore très prisés.

Il y a notamment une forte demande pour les divertissements interactifs, pour autant qu'ils ne soient pas reliés à internet. C'est un changement clair dans le choix des parents par rapport à il y a trois ou quatre ans, lorsque les producteurs misaient sur des jeux contrôlés via internet.

Mais les deux catégories de jeux, traditionnelle et numérique, ne se concurrencent pas fondamentalement, selon Renato Meier. Le souhait est toujours d'apprendre en jouant. La branche du jouet enregistre cette année une croissance réjouissante. Jusqu'à fin septembre, celle-ci se situe à près de 5%. Elle réalise comme toujours deux tiers de son chiffre d'affaires aux fêtes de fin d'année. (ats/nxp)

Créé: 12.10.2017, 15h06

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

La drague au parlement fédéral (paru le 16 décembre 2017)
(Image: Valott) Plus...