La santé de Schneider-Ammann inquiète toujours

SuisseLe ministre de l'économie est de plus en plus sujet à des somnolences. Ira-t-il jusqu'au bout de son mandat?

Johann Schneider-Ammann tiendra-t-il jusqu'au bout de son mandat?

Johann Schneider-Ammann tiendra-t-il jusqu'au bout de son mandat? Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Johann Schneider-Ammann ne l'a pas caché: il va quitter le Conseil fédéral mais veut aller jusqu'au bout de la législature fin 2019. Cependant, les politiciens sont toujours plus nombreux à Berne à se demander si le ministre de l'économie va réussir à tenir encore plus d'une année au pouvoir.

En effet, le Bernois, âgé de 66 ans, est de plus en plus la proie de somnolences ou d'absences mentales lors de séances, même importantes, relèvent Le Temps et La Liberté ce jeudi. Des fonctionnaires ou politiciens l’ayant accompagné en voyage à l’étranger relatent des «assoupissements», «un épuisement évident» et des «difficultés passagères à s’exprimer», note le quotidien fribourgeois.

La Schweiz am Wochenende relevait également dimanche qu'il avait piqué du nez lors des derniers entretiens de Watteville, traditionnelle réunion entre le Conseil fédéral et les chefs des partis gouvernementaux. En outre, Johann Schneider-Ammann s'endormirait également durant les séances du gouvernement, selon le journal dominical. A Berne, de nombreux journalistes relèvent les difficultés d'élocution et les silences de plusieurs secondes quand il prend la parole en conférence de presse.

Est-il encore capable de gouverner?

Du coup, le monde politique s'interroge sur sa capacité à gouverner. Officiellement, son parti, le PLR, ne s'inquiète pas. Sa présidente Petra Gössi relève qu'il est de toute manière d'un naturel calme. Dans Le Temps, le directeur de l’Union suisse des paysans, Jacques Bourgeois dit le trouver «généralement alerte et attentif» lors rendez-vous réguliers qu'il a avec lui. Même topo pour le conseiller national valaisan Philippe Nantermod qui n'a pas «décelé de changement notable ces derniers temps».

Mais d'autres parlementaires PLR tiendraient un autre discours selon La Liberté qui cite des élus bien informés. La présidence du parti aurait même interpellé Johann Schneider-Ammann sur sa santé. Car pour certains politiciens, son travail s'en ressent: «Il n’est plus à la hauteur: le récent conflit avec les syndicats sur l’adaptation des mesures d’accompagnement à la libre circulation des personnes le démontre», critique ainsi un responsable de parti.

«Le vent se lève. Mais rien ne dit qu’il emportera le ministre bernois», résume le quotidien fribourgeois. Et de toute manière, Johann Schneider-Ammann est le seul à décider du jour où il quittera le Conseil fédéral.

Créé: 19.09.2018, 10h57

Articles en relation

Un paysan en colère chasse Schneider-Ammann

Suisse Un agriculteur irascible n'a pas voulu que l'hélicoptère du ministre de l'Economie se pose dans son champ. Plus...

Conseil fédéral: départs coordonnés souhaités

Démissions PS et PDC souhaitent que Johann Schneider-Ammann et Doris Leuthard se coordonnent pour quitter le Conseil fédéral. Plus...

Démission: les ministres rivalisent de méthodes

Conseil fédéral Comme Doris Leuthard, Johann Schneider-Ammann a profité d'un entretien avec des médias pour annoncer son départ. D'autres conseillers fédéraux l'ont fait différemment. Plus...

Schneider-Ammann ne sera pas candidat en 2019

Politique Dans une interview à la NZZ, le ministre de l'Economie annonce qu'il ne briguera pas un nouveau mandat de conseiller fédéral. Plus...

Schneider-Ammann vit une fin de règne difficile

Conseil fédéral Les critiques du milieu paysan et le récent boycott des travailleurs âgés ternissent déjà le bilan d’un ministre qui s’accroche. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.