Passer au contenu principal

SantéSuisse fait un pas contre le démarchage téléphonique

La faîtière estime qu’il faut interdire dans la loi les téléphones passés à des gens qui n’ont pas donné leur accord

Le démarchage téléphonique direct est désormais dans le collimateur de SantéSuisse.  MARTIN RUETSCHI/KEYSTONE
Le démarchage téléphonique direct est désormais dans le collimateur de SantéSuisse. MARTIN RUETSCHI/KEYSTONE
Keystone

SantéSuisse, l’une des faîtières des assurances-maladie, lance un appel contre le démarchage téléphonique direct. Comprenez, les coups de fil de personnes qui veulent vous vendre quelque chose, sans que vous ayez donné votre accord, par exemple en cochant une case lors d’un concours. Dans un communiqué, l’organisation a demandé de modifier la loi sur la concurrence déloyale (LCD) pour interdire cette pratique.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.