Schneider-Ammann accueille des enfants

SuisseLe président de la Confédération a reçu jeudi quatre classes de primaire au Palais fédéral.

Johann Schneider-Ammann s'est entretenu avec environ 80 écoliers.

Johann Schneider-Ammann s'est entretenu avec environ 80 écoliers. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les élèves reçus par Johann Schneider-Ammann font partie des 20'000 qui ont vendu des insignes de Swissaid et permis ainsi à l'oeuvre d'entraide de récolter plus de 900'000 francs.

M. Schneider-Amman a félicité et remercié les bambins, environ 80 écoliers venus de Grolley (FR), Zurich, Herzogenbuchsee (BE) et Speicher (AR), pour leur engagement en faveur des populations défavorisées dans les pays du Sud, a communiqué Swissaid. La vente de ces stylos sculptés en Inde soutiendra des projets dans neuf pays d'Afrique, d'Asie et d'Amérique latine.

Les élèves ont posé des questions préparées en classe, chanté, lu des poèmes et offert des cadeaux au président de la Confédération, qui a passé une heure en leur compagnie. «Avez-vous toujours rêvé d'être président?», a demandé l'un d'eux. Sur quoi le Bernois de répondre qu'auparavant il rêvait de «devenir guide de montagne».

Le 8% des dons

Chaque année, 180'000 insignes de Swissaid sont fabriqués à la main. Pour la prochaine vente en février et mars, des artisanes mexicaines ont fabriqué des puzzles en forme d'animaux, selon l'organisation d'aide au développement. La fabrication de ces objets a pour objectif de permettre à des familles de gagner un revenu décent.

Depuis près de 70 ans, la vente d'insignes donne l'occasion à des élèves de toute la Suisse d'en savoir plus sur la réalité de personnes défavorisées dans les pays du Sud et de s'engager, a rappelé Swissaid. Les 900'000 francs récoltés en 2016 représentent 8% de la totalité des dons en faveur de l'oeuvre d'entraide. (ats/nxp)

Créé: 17.11.2016, 17h33

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.