Johann Schneider-Ammann champion de vol

SuisseLe ministre a passé 226 heures dans les appareils de la Confédération en 2016, loin devant ses collègues.

Johann-Schneider-Ammann aime bien voyager en hélicoptère.

Johann-Schneider-Ammann aime bien voyager en hélicoptère. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les membres du Conseil fédéral ont passé l'an dernier 637 heures dans des avions et des hélicoptères du service aérien de la Confédération. Alors président de la Confédération, Johann Schneider-Ammann est le champion toutes catégories d'utilisation.

Il a volé durant 226 heures, dont 157 en avion. Le libéral-radical détrône même facilement le ministre des affaires étrangères Didier Burkhalter qui n'arrive qu'à 87 heures de vol selon le bilan annuel du Service de transport aérien de la Confédération (STAC) dont le gouvernement a pris acte vendredi.

Le goût de Johann Schneider-Ammann pour l'hélicoptère ne date pas de sa présidence. En 2015, le ministre de l'économie, de la formation et de la recherche était le conseiller fédéral ayant passé le plus de temps dans cette catégorie d'appareils.

Le ministre de la défense Guy Parmelin termine de justesse troisième du podium avec 85 heures dans les airs, sans préférence nette pour l'hélicoptère ou l'avion. A l'autre bout du classement, la ministre de justice et police Simonetta Sommaruga n'a volé que 29 heures.

261 heures pour l'administration

Le bilan des vols au service des différents départements est un peu différent. Le Département de la défense a absorbé 210 des 261 heures volées pour le compte de l'administration, surtout en avion. Les services de Johann Schneider-Ammann n'ont volé que trois heures, uniquement en hélicoptère.

Le personnel des affaires étrangères a utilisé les services du STAC durant moins de 9 heures. Les services du Parlement ont passé 22 minutes en hélicoptère.

Le STAC est une formation militaire des Forces aériennes qui effectue des vols sur mandat du gouvernement, des départements, de l'Assemblée fédérale, de la Chancellerie, des tribunaux fédéraux et de l'armée. Ses coûts annuels s'élèvent à près de 7,5 millions de francs. Pour des questions de disponibilité, le Service a recouru l'an dernier à des avions loués durant 28 heures. (ats/nxp)

Créé: 10.03.2017, 13h39

Articles en relation

Les conseillers fédéraux à la traîne sur Twitter

Médias Contraitement à Donald Trump, nos ministres ne sont pas adeptes de ce réseau social. Seuls Alain Berset et Schneider-Ammann ont des comptes. Plus...

Ammann dit à ses employés comment bien voter

RIE III Dans une lettre, la direction de l'entreprise familiale de Johann Schneider-Ammann propose de dire «oui» la 3e réforme de la fiscalité des entreprises le 12 février. Plus...

Schneider-Ammann pour une levée des sanctions

Echanges avec la Russie Le ministre de l'économie espère la fin des sanctions prononcées à l'égard de la Russie afin de favoriser les exportations suisses. Plus...

Schneider-Ammann met les petits plats dans les grands

WEF 2017 Le ministre de l'économie a déjeuné avec plusieurs patrons dont le directeur d'UBS Sergio Ermotti et celui de Zurich Insurance. Plus...

Schneider-Ammann veut affaiblir le franc suisse

Economie Selon le conseiller fédéral, l'économie suisse n'est pas assez solide pour fleurir dans un climat où le franc reste aussi fort. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.