Passer au contenu principal

Le Conseil fédéral met sous pression Schwaller et Ruoff

Le Gouvernement a demandé une enquête plus complète et relève une omission de la Poste. Celle-ci ne voit pas le problème

Urs Schwaller, président du conseil d’administration de La Poste, et Susanne Ruoff, directrice du géant jaune.
Urs Schwaller, président du conseil d’administration de La Poste, et Susanne Ruoff, directrice du géant jaune.
Keystone

Ça commence à sentir un peu le roussi pour les huiles de La Poste suite à l’affaire CarPostal. L’étau se resserre et, cette fois, le Conseil fédéral est discrètement à la manœuvre. Dans sa réponse à une interpellation, le gouvernement a estimé que l’enquête de La Poste était incomplète. Il relève aussi que La Poste n’a pas joué cartes sur table lors du refus des comptes 2016 de CarPostal. Cette prise de position, dévoilée lundi dans «La Liberté», est-elle un tournant? Pour certains élus, oui. Pour La Poste et pour le Département de Doris Leuthard, non.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.