Le secret bancaire pour les Suisses va aussi «disparaître»

fiscalitéCharles Juillard estime que le secret bancaire va aussi «disparaître» en Suisse, après son abandon au niveau international.

Pour Charles Juillard, les jours du secret bancaire pour les Suisses sont comptés

Pour Charles Juillard, les jours du secret bancaire pour les Suisses sont comptés Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les jours du secret bancaire pour les Suisses sont comptés, estime Charles Juillard.

«Il sera difficile de conserver les deux systèmes», avance le ministre jurassien, membre du comité de la Conférence des directeurs cantonaux des finances.

«Le mouvement est en marche (...) On va vers une modernisation fondamentale du système fiscal», déclare Charles Juillard dans une interview diffusée vendredi par la Tribune de Genève et 24 Heures.

Le ministre jurassien des finances est convaincu que la situation «va évoluer rapidement». Il cite comme exemple la rapidité avec laquelle l'échange automatique d'informations «a passé la rampe» en Suisse, notamment «du côté du Conseil fédéral».

Cinq à huit milliards

Le démocrate-chrétien juge correcte l'estimation allant de cinq à huit milliards de francs par an des revenus qui ne sont pas déclarés en Suisse. Pour le Jura, la somme d'«un milliard d'épargne non déclarée» avait été estimée lors de l'introduction de l'amnistie fiscale cantonale, note-t-il.

Il préconise d'ailleurs une amnistie fiscale au niveau fédéral en cas de disparition du secret bancaire. «Cela ne veut pas dire que les gens ne devront rien payer, mais il s'agit de trouver une solution pour que tous les avoirs réapparaissent». Sinon, craint-il, les riches «trouveront des solutions pour encore se soustraire au fisc».

Le Conseil fédéral a décidé mercredi de lancer des négociations sur l'échange automatique des informations fiscales, notamment avec l'Union européenne et les Etats-Unis. Il se dit toutefois opposé à son élargissement au niveau suisse. (ats/nxp)

Créé: 23.05.2014, 07h47

Articles en relation

Berne va négocier l'échange automatique d'informations

Secret bancaire Le Conseil fédéral a adopté mercredi plusieurs mandats pour appliquer la future norme mondiale aux relations bancaires avec les partenaires de la Suisse. Plus...

Pierin Vincenz prévoit la fin du secret bancaire

Données bancaires Le directeur de la banque Raiffeisen estime qu'à l'heure de l'échange automatique d'informations il est difficile de sauver le secret bancaire. Plus...

Berne veut supprimer le secret bancaire pour les Suisses

Fiscalité Un groupe d'experts de la Confédération propose l'échange automatique d'information à l'échelle nationale, au détriment de la sphère privée. Levée de boucliers des politiques. Plus...

La Suisse renonce au secret bancaire

Fraude fiscale La Suisse s'est engagée mardi à pratiquer l'échange automatique d'informations bancaires aux côtés des autres membres de l'OCDE. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.