Passer au contenu principal

En secret, Johann Schneider-Ammann parle avec le patron des syndicats

Le syndicaliste Paul Rechsteiner, a décidé de boycotter les discussions sur les mesures d’accompagnement. Selon nos informations, il s’en est pourtant entretenu jeudi avec le ministre de l’économie.

Paul Rechsteiner à gauche et Johann Schneider-Ammann à droite. (Image d'archives)
Paul Rechsteiner à gauche et Johann Schneider-Ammann à droite. (Image d'archives)
Keystone

Officiellement, ils sont fâchés. Officieusement, ils ont renoué. La semaine dernière, le président de l’Union syndicale suisse (USS), Paul Rechsteiner, faisait un coup d’éclat en annonçant qu’il boycotterait les discussions sur les mesures d’accompagnement. «Nous refusons de sacrifier la protection des salariés pour un accord-cadre avec l’UE», tonnait le Saint-Gallois. Et ce dernier de dénoncer un jeu aux dés pipés avec des ministres PLR prêts à céder sur la protection des travailleurs avant même le début des consultations. Accusé de la sorte, Johann Schneider-Ammann s’était fâché tout rouge.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.