Passer au contenu principal

SuissePlus de sécurité pour le transport du chlore

Une commission du National demande que 95% des transports soient assurés par des wagons-citernes spécialement sécurisés.

Photo d'illustration.
Photo d'illustration.
Keystone

Le transport du chlore doit être amélioré. La commission des transports du Conseil national demande que 95% des transports soient assurés par des wagons-citernes spécialement sécurisés.

Environ 25'000 tonnes de chlore transitent chaque année par la région lémanique. Cette substance joue un rôle essentiel pour l'économie, mais est extrêmement dangereuse. En Suisse, elle est transportée par le rail.

La commission a décidé de déposer une motion par 13 voix contre 12, grâce à la voix du président Michael Töngi (Verts/LU). Vu les mesures déjà mises en place, une minorité UDC-PLR-centre ne veut pas du texte. En 2017, le Conseil fédéral avait indiqué dans un rapport que la population ne courait aucun danger.

Depuis 2015, les CFF font circuler les wagons-citernes contenant du chlore à vitesse réduite à travers les agglomérations de Genève et de Lausanne. Ce train ne passe plus par la gare des marchandises de la Praille pour changer de locomotive.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.