Le sénateur sortant Ruedi Noser est nettement réélu

ZurichLe conseiller aux Etats zurichois Ruedi Noser (PLR) a été réélu dimanche à la Chambre des cantons. Il a largement devancé la candidate verte Marionna Schlatter.

Ruedi Noser avait devancé l'UDC Roger Köppel au premier tour.

Ruedi Noser avait devancé l'UDC Roger Köppel au premier tour. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Ruedi Noser reste conseiller aux Etats zurichois. Le libéral-radical s'est largement imposé dimanche au second tour face à la candidate verte Marionna Schlatter. Il rejoint ainsi le socialiste Daniel Jositsch, réélu dès le premier tour le 20 octobre dernier.

Arrivé en deuxième position il y a un mois, loin de la majorité absolue, le sénateur sortant a obtenu dimanche 185'276 voix, soit 59,83% des suffrages. Le taux de participation n'a atteint que 33,98%, alors qu'il se situait à 44,58% le 20 octobre.

Favori de ce second tour, Ruedi Noser (PLR) était soutenu par l'UDC qui avait retiré de la course Roger Köppel, décroché à la troisième place au premier tour. Il avait aussi l'appui du PDC, du PBD, de l'UDF, des principales organisations économiques et de l'union des paysans.

Le Parti libéral-radical se dit réjoui de ce «super résultat» qui exprime la «satisfaction des Zurichois» avec la ligne «pragmatique» de Ruedi Noser. L'UDC a, elle, indiqué qu'elle espérait que le libéral-radical pratiquerait «une politique clairement bourgeoise». Roger Köppel l'avait attaqué personnellement durant la campagne du premier tour.

Résultat moins serré qu'espéré par les Verts

Face à une si large alliance, la Verte Marionna Schlatter n'a pas réussi ce qui aurait constitué une sensation. Elle a recueilli 116'594 suffrages (37,65%). Les scrutateurs ont en outre dépouillé 7824 voix éparses (2,53%).

«J'aurais souhaité un résultat plus serré», a reconnu la candidate tout en admettant que les citoyens ont sans doute voulu favoriser le camp bourgeois, la gauche étant déjà représentée aux Etats par Daniel Jositsch. Et de rappeler qu'aucun sénateur sortant n'a été éjecté par les votants ces 50 dernières années en terres zurichoises.

Pas soutenue par les Vert'libéraux

Quatrième au premier tour à plus de 46'000 unités de Ruedi Noser, Marionna Schlatter était soutenue au second tour par le PS et la gauche alternative, mais cela n'a pas suffi pour remonter son retard. Elle siégera donc au Conseil national, où elle a été élue le 20 octobre en pleine vague verte.

Les Vert'libéraux (PVL) avaient, certes, retiré leur candidate Tiana Angelina Moser, modeste cinquième au premier tour, mais ils n'ont pas donné de consigne de vote pour le second tour. Plusieurs personnalités du PVL ont même appelé à élire Ruedi Noser. Cinq conseillers d'Etat zurichois dont le socialiste Mario Fehr en ont fait de même dans un encart publicitaire.

Les jeunes socialistes ont déposé, pour cette raison, une plainte auprès du gouvernement zurichois pour violation du droit de vote. Ce dernier n'est pas entré en matière, l'encart publicitaire n'ayant pas engagé le Conseil d'Etat dans son ensemble et ne portant pas le logo distinctif des autorités cantonales. Les Jeunes socialistes ont annoncé qu'ils allaient porter l'affaire devant le Tribunal fédéral.

Et à Saint-Gall...

Les deux conseillers aux Etats sortants du canton de St-Gall ont été réélus. Au second tour, Benedikt Würth (PDC) et Paul Rechsteiner (PS) ont clairement devancé le candidat de l'UDC Roland Rino Büchel.

Ministre st-gallois très populaire, le démocrate-chrétien avait succédé au printemps dernier à Karin Keller-Sutter (PLR) à la Chambre des cantons. Il a manqué la majorité absolue pour 501 voix le 20 octobre dernier au premier tour. Dimanche, il a été réélu avec 77'893 voix. Le taux de participation a atteint 36,01%.

Soutenu par les Verts, son collègue socialiste a obtenu un troisième mandat au Conseil des Etats en réunissant 62'750 suffrages. L'ancien président de l'Union syndicale suisse est sénateur depuis 2011. Auparavant, il avait siégé au Conseil national durant 25 ans, à partir de 1986.

Derrière les deux sortants, le conseiller national Roland Rino Büchel n'a pas eu l'ombre d'une chance, malgré le soutien du PLR qui avait retiré Marcel Dobler de la course après le premier tour. Devancé par Paul Rechsteiner même dans des communes de taille modeste, il n'a rassemblé que 45'904 votants.

L'UDC échoue ainsi une nouvelle fois face au socialiste. En 2011, Toni Brunner avait déjà dû s'incliner face à Paul Rechsteiner, alors qu'il était encore président du parti suisse. Rebelotte quatre ans plus tard avec la défaite du conseiller national Thomas Müller.

Et à Soleure...

Le socialiste Roberto Zanetti reste conseiller aux Etats. Les citoyens soleurois l'ont largement réélu dimanche au second tour face à Christian Imark (UDC). Il rejoint ainsi l'autre sortant, Pirmin Bischof (PDC), réélu au premier tour le 20 octobre dernier.

Roberto Zanetti a obtenu 42'666 voix contre 27'243 pour le conseiller national UDC. Il a ainsi réuni 61,03% des suffrages, indique la Chancellerie d'Etat cantonale. Le taux de participation a atteint 39,32%.

Elu pour la première fois à la Chambre des cantons en 2009, le socialiste était soutenu par les Verts qui avaient retiré leur propre candidat au soir du premier tour. Le 20 octobre, Pirmin Bischof a été réélu d'entrée avec un score dépassant de près de 2600 voix la majorité absolue. Il n'avait manqué que 2200 voix à Roberto Zanetti pour en faire de même.

Le sénateur du PS détenait en outre une avance de 13'000 suffrages sur Christian Imark. Au second tour, le candidat de l'UDC était soutenu par le PLR qui avait retiré son candidat nettement battu.

Et à Zoug...

Zoug reste représenté par un duo formé du PDC et du PLR au Conseil des Etats. Les citoyens ont élu dimanche au second tour l'ancien ministre libéral-radical Matthias Michel. Ce dernier rejoint ainsi le sénateur sortant Peter Hegglin (PDC) réélu au premier tour.

Agé de 56 ans, Matthias Michel a obtenu 17'206 voix. Il figurait déjà en deuxième position, le 20 octobre dernier, derrière le sortant démocrate-chrétien. Il y a un mois, le libéral-radical se trouvait au coude-à-coude avec le conseiller d'Etat UDC Heinz Tännler. Dimanche, il a toutefois creusé l'écart. Son principal adversaire n'a réuni que 13'857 suffrages.

Troisième de ce second tour, la candidate écologiste Tabea Zimmermann a été nettement distancée. Seuls 6949 citoyens ont inscrit son nom sur le bulletin de vote. Le taux de participation est élevé: il a atteint 50,5%. (ats/nxp)

Créé: 17.11.2019, 17h15

Articles en relation

Stöckli et Salzmann élus au Conseil des Etats

Berne Dans le canton de Berne, les deux candidats UDC et PS ont passé la rampe lors du second tour de l'élection au Conseil des Etats. Plus...

Le PDC Filippo Lombardi n'est pas réélu

Tessin Le conseiller d'Etat PDC Filippo Lombardi a été retoqué dimanche par les Tessinois. Marco Chiesa (UDC) et Marina Carobbio (PS) ont été élus. Plus...

Mission impossible pour les Verts au 2e tour

Zurich Avec le soutien de l'UDC, le PLR Ruedi Noser a toutes les chances d'être réélu au Conseil des Etats face à la Verte Marionna Schlatter. Plus...

Le soutien au sénateur Noser déplait à gauche

Canton de Zurich Les Jeunes socialistes ont déposé à Zurich un recours pour violation du droit de vote après un encart du Conseil d'Etat appelant à réélire le PLR Ruedi Noser. Plus...

Zurich: l'UDC soutient Noser (PLR) aux Etats

Fédérales 2019 En vue du second tour de l'élection au Conseil des Etats, l'UDC zurichoise appelle à réélire Ruedi Noser (PLR) alors qu'elle retire la candidature de Roger Köppel . Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 12 décembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...