Les sept facettes de l’animal politique Pierre Maudet

PolitiqueCandidat au Conseil fédéral, l’élu PLR est membre d’exécutifs depuis dix ans. Ses forces et ses faiblesses.

Pierre Maudet

Pierre Maudet Image: Y. Genevay (archives)

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le libéral-radical Pierre Maudet est connu comme le loup blanc à Genève. Vraiment? Sans entrer dans les dossiers genevo-genevois, comment fonctionne-t-il? Gros plan sur les facettes de l’animal politique, à travers le regard fasciné ou agacé de son entourage politique et professionnel.

Locomotive politique

«Il pousse, il tire. Il est générateur d’idées et sait faire avancer celles des autres, ce qui est important dans un département cantonal ou fédéral. Il a une vision politique à long terme», constate le procureur général Olivier Jornot. Capable de compromis politiques, Pierre Maudet l’a démontré lorsqu’il était le seul représentant de droite au Conseil administratif de la Ville de Genève. «Pour lui, le principe de Peter s’applique à l’envers: plus il est en bas, plus il est à l’étroit dans son costume, estime une personne proche du conseiller d’Etat. Le Conseil administratif n’était pas à sa hauteur. Le Conseil d’Etat lui correspond mieux, mais il serait bien plus à sa place au niveau fédéral.»

Politicien pragmatique

L’un des mentors de Pierre Maudet, l’ex-conseiller d’Etat Guy-Olivier Segond, loue son «sens de l’Etat et de l’autorité». En plus de son «excellent jugement politique, car il a en plus l’intuition», il est «rigoureux, sans étroitesse». Des qualités qui ont permis, selon lui, l’aboutissement de l’opération Papyrus, permettant de régulariser certains travailleurs clandestins dans le canton. Ce projet pragmatique a été «minutieusement monté en donnant des gages à Berne pour convaincre». A une autre époque, Guy-Olivier Segond a œuvré, en vain, pour faire élire au Conseil fédéral Henri Schmidt. Que conseille-t-il aujourd’hui à Pierre Maudet? «Le leitmotiv de son action doit être la loi et la liberté.» Seule critique du fidèle allié: «Il lui faut un entourage qui peut lui apporter la contradiction.»

Sensible aux critiques

La contradiction, justement, Pierre Maudet, peine à l’accepter. Y compris à l’interne de son parti. «Etre avec Pierre, c’est n’être qu’avec Pierre. C’est Dieu et ses idoles. Il est d’une telle clarté qu’il n’accepte pas les ambiguïtés», commente un alchimiste de la politique genevoise. Alors, lorsque les critiques surgissent de l’extérieur, d’un expert ou d’un journaliste, Pierre Maudet se fait cinglant, par e-mail ou par courrier. Pour convaincre ou faire taire.

Redoutable tacticien

La confrontation ne lui fait d’ailleurs pas peur. Elle est même l’un de ses moteurs. «Nager parmi les requins, c’est un sport dans lequel il excelle», analyse une personne proche du magistrat. Agile et pugnace, l’homme de 39 ans sait se faire respecter. «Quand il identifie quelqu’un de très nuisible, il l’amène à lui et cherche à le neutraliser», analyse la même personne. Ce n’est pas un hasard si le MCG Eric Stauffer, aux coups de gueule légendaires, n’a jamais attaqué le magistrat depuis le début de sa législature. Dans son propre camp, les députés louent la disponibilité sans faille de leur magistrat et ses analyses fulgurantes, mais redoutent son côté parfois manipulateur.

Manager difficile

Face à sa force de travail hors norme – ses journées tournent autour de quinze heures –, il faut suivre. «Il gère très mal le temps accordé à ses subordonnés pour mener à bien les tâches qu’il leur confie. Il veut aller vite mais demande des réponses dans des délais irréalistes», poursuit un interlocuteur. «Pierre Maudet est à la fois dans l’hélicoptère et sur le terrain. Cela lui permet de connaître les réalités de son département. Pourtant, en s’occupant de l’opérationnel, il crée des problèmes à l’interne», déplore un fonctionnaire.

Fou du contrôle

Cette manie s’accompagne d’un besoin de contrôle permanent. Pierre Maudet s’appuie même sur des vigies au sein de ses services. Efficace pour désamorcer les problèmes, la méthode peut instaurer la paranoïa. Parfois, il contrôle à l’extrême. Le moindre commentaire suspect d’un fonctionnaire sur Facebook déclenche une demande d’explication. «Ce n’est pas un chef dans sa tour d’ivoire. Il a les yeux partout», poursuit un interlocuteur.

Homme de réseaux

«Pierre Maudet n’est pas un homme de lobbies, mais de réseaux. Son indépendance n’est pas négociable. Il avance, quitte à bousculer», décrit un radical. Son réseau est tentaculaire. Bien sûr, il côtoie ses vingt-cinq collègues actifs dans le dicastère de la sécurité et de l’économie. Il soigne ses liens avec l’administration fédérale. Autant d’appuis possibles pour influencer les 246 électeurs fédéraux. Pierre Maudet s’est aussi créé des liens à l’international, à travers de multiples voyages pour parler sécurité ou économie. Au risque de fâcher à Berne…

On l’a vu au World Economic Forum à Davos. On a su qu’il rejoignait en 2015 le très secret groupe Bilderberg, une sorte de club des «maîtres du monde», invité par une figure de l’économie suisse, André Kudelski. L’entrepreneur vaudois annonce aujourd’hui son soutien au candidat genevois. Dommage pour Isabelle Moret. «La qualité du candidat Pierre Maudet réside dans sa force de proposition et sa capacité à résoudre des problèmes avant qu’ils ne deviennent insolubles, livre André Kudelski. C’est un excellent candidat qui séduit par son profil d’exception, plutôt qu’un choix imposé uniquement par un exercice d’éliminations successives.»

Créé: 07.08.2017, 07h09

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Le regard d’un père

A l’âge où d’autres jouaient encore aux petites voitures, Pierre Maudet préparait déjà, à 11 ans, des exposés citoyens. Mais qu’est-ce qui l’a poussé si tôt dans le bain politique? «Pour comprendre le personnage, il faut se baser sur deux éléments: sa grande curiosité et la diversité de son environnement», estime son père, Henri Maudet. Les discussions familiales à la maison sont riches, avec une mère institutrice et un père de formation théologique, technique, artistique et juridique. «Il a eu la chance d’avoir des enseignants stimulants», ajoute Henri Maudet. La diversité, Pierre Maudet, Franco-Suisse, l’a reçue en héritage. «Il est un quart Breton et un quart Vendéen par ma famille, issue des Chouans, massacrés au XVIIIe siècle, retrace son père. Il existe même un village appelé Saint-Maudé, en Bretagne. La souche des Maudet viendrait d’Irlande.» La mère de Pierre Maudet est née en Haute-Engadine et sa grand-mère au Tessin. Son arrière-grand-mère paternelle était quant à elle allemande. «Ses origines multiculturelles sont un facteur déterminant dans sa manière d’être et de comprendre le monde», assure Henri Maudet, catholique-romain, devenu protestant peu après son arrivée à Genève en 1973. Secrétaire de la Plateforme interreligieuse de Genève, il n’est pas surpris par les critiques soudaines de l’UDC sur la binationalité de son fils. «Si Pierre n’avait pas de contradicteurs, ce serait ennuyeux», réagit-il. Un événement personnel a marqué Pierre Maudet. A l’âge de 20 ans, lors d’un exercice militaire (troupes de sauvetage) qu’il devait exécuter en tant qu’élève sous-officier avec un camarade, une ancienne ferme a explosé. Tous deux ont été brûlés par le souffle de l’explosion. Touché à 12%, Pierre Maudet a passé deux semaines au CHUV. «Quand on a failli disparaître à 20 ans, tout le reste vous est donné!» S.R.

Articles en relation

Pierre Maudet: «Je vais à Berne pour parler des sujets de fond»

Candidature Le conseiller d’Etat annonce ce vendredi qu’il se présentera au Conseil fédéral. Plus...

Les atouts et handicaps de Pierre Maudet vu de Berne

Conseil fédéral Le conseiller d'Etat genevois présente des qualités et des défauts selon la lorgnette fédérale. Le point. Plus...

Vaud tacle Genève pour l’élection au Conseil fédéral

Candidature féminine La candidature d’un homme, fût-il Pierre Maudet, est jugée inopportune par le président du Groupe PLR latin, Olivier Feller. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.