Les signes religieux restent interdits à Genève

Fonction publiqueLa Chambre constitutionnelle de la Cour de justice à Genève a refusé d'accorder l'effet suspensif à un recours contre la nouvelle loi genevoise sur la laïcité.

La nouvelle loi genevoise sur la laïcité a été acceptée par le peuple.

La nouvelle loi genevoise sur la laïcité a été acceptée par le peuple. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

A Genève, le port de signes religieux par des fonctionnaires demeure interdit jusqu'à nouvel avis. La Chambre constitutionnelle de la Cour de justice a en effet refusé d'accorder l'effet suspensif à un recours déposé par le mouvement SolidaritéS et plusieurs femmes musulmanes contre la nouvelle loi genevoise sur la laïcité.

Cette décision de justice a été communiquée Solidarités lundi. Le recours, qui avait été déposé le mois dernier, met prioritairement «l'accent sur la question de l'interdiction de travailler dans l'administration publique munie d'un voile islamique». Une des recourantes est directement touchée par la loi.

Soldarités a dit regretter la décision de la cour constitutionnelle, notamment du point de vue de l'égalité de traitement. Le mois dernier, la même juridiction, sur recours d'une élue verte, avait en effet accordé l'effet suspensif à l'interdiction de siéger dans un parlement en portant un signe religieux.

Solidarités reste néanmoins confiante sur la suite de la procédure. Le mouvement d'extrême gauche espère que la justice admettra que la loi sur la laïcité de l'Etat «comporte des violations constitutionnelles graves et qu'elle l'amputera des articles dénoncés» par son recours. (ats/nxp)

Créé: 13.05.2019, 13h11

Articles en relation

Les interdictions de la loi sur la laïcité divisent

Votations à Genève Le canton de Genève vote le 10 février sur un texte qui interdit aux fonctionnaires et aux élus des signes d'appartenance religieuse. Deux initiatives sont encore au menu. Plus...

Genève: la loi sur la laïcité est à nouveau attaquée en justice

Recours Huit femmes musulmanes recourent, invoquant la liberté religieuse et une discrimination indirecte. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.