Sion ovationne Jean-René Fournier

Conseil des ÉtatsBain de foule et haie d'honneur à son arrivée, le nouveau président du Conseil des Etats a été «impressionné» par l’accueil de sa ville, Sion.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Nouveau président du Conseil des Etats, Jean-René Fournier a été ovationné mercredi lors de sa réception à Sion. Les écoliers de la ville lui ont fait une haie d'honneur sur le kilomètre qui sépare la gare de la place de la Planta.

Plusieurs centaines d'enfants ont égayé le cortège officiel en agitant des drapeaux aux couleurs de la Suisse, du Valais et de la ville de Sion. Le train spécial affrété pour cette réception est arrivé à 15h00 en gare de Sion. A sa descente de train, Jean-René Fournier a été accueilli par l'ancien conseiller fédéral Adolf Ogi.

Le nouveau président du Conseil des Etats était accompagné du président de la Confédération Alain Berset et de nombreux parlementaires, et anciens parlementaires, fédéraux et cantonaux. Parti de Berne à 12h30, le train a fait une première halte une fois le Lötschberg franchi à Viège.

Mais c'est surtout à Sion, ville de résidence de M. Fournier, qu'attendait la foule. Président de la ville, Philippe Varone a rappelé que l'honneur était rare. La dernière fois qu'un citoyen sédunois a occupé cette fonction, c'était en 1894. Henri de Torrenté avait alors été élu à la présidence de la chambre des cantons.

Un président impressionné

L'accueil n'a pas laissé de marbre Jean-René Fournier. «C'est impressionnant», a-t-il dit en montant sur l'estrade pour prononcer son discours. Dans ses salutations, «c'est certainement la dernière fois que j'ai l'occasion de saluer toutes les personnalités qui m'accompagnent», il a mentionné «Mesdames les futures conseillères fédérales». Viola Amherd et Karin Keller-Sutter figuraient au nombre des personnalités présentes.

Le nouveau président a rendu hommage à ses trois prédécesseurs valaisans dans cette fonction: Henri de Torrenté, Marius Lampert et Edouard Delalay. Dans son allocution, il a plaidé en faveur de l'audace d'entreprendre mais aussi du respect de l'autre. Il a invité chacun à avoir le courage de ses opinions, même si elles sont contraires à la tendance générale.

Les invités ont ensuite pris la direction de la halle polyvalente de Conthey pour un banquet. Selon les organisateurs de la journée, plus de 800 convives sont annoncés.

Touche italienne au Parlement

La nouvelle présidente du Conseil national, Marina Carobbio, a elle été solennellement reçue à Bellinzone. Elle a l'intention de tenir les prochaines sessions du Parlement en italien. Dans le train spécial les conduisant de Berne à Bellinzone, les parlementaires ont ainsi, pour se préparer, étudié un petit lexique avec la terminologie idoine dans la langue de Dante. Arrivée au Tessin, Marina Carobbio a profité de rencontrer la population et de fêter sa nomination avec ses concitoyens. (ats/nxp)

Créé: 28.11.2018, 15h50

Articles en relation

Jean-René Fournier présidera les Etats

Suisse Le PDC valaisan a été élu à la tête de la Chambre des cantons quasiment à l'unanimité. Il succède à la radicale saint-galloise Karin Keller-Sutter. Plus...

Jean-René Fournier, un style particulier

Suisse Le PDC valaisan va accéder à la présidence du Conseil des Etats après 34 ans de carrière politique. Retour sur son parcours. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.