Soins infirmiers: contre-projet en vue?

SuisseUne commission des Etats souscrit à l'idée d'un contre-projet indirect à l'initiative populaire «Pour des soins infirmiers forts».

L'initiative a pour but de revaloriser la profession d'infirmier et d'infirmière via des conditions plus attrayantes.

L'initiative a pour but de revaloriser la profession d'infirmier et d'infirmière via des conditions plus attrayantes.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

De nouvelles mesures devraient être prises en faveur des soins infirmiers. Par 10 voix contre 2, la commission de la santé publique du Conseil des Etats souscrit à l'idée d'un contre-projet indirect à l'initiative populaire «Pour des soins infirmiers forts». Mais elle pose des conditions.

Les mesures qui seront prises ne devront pas entraîner de coûts supplémentaires inutiles. La commission craint notamment une hausse du volume de prestations si le personnel infirmier peut dispenser certains soins de manière autonome et les facturer directement à l'assurance-maladie, ont indiqué mardi les services du Parlement.

Il faut en outre que le rôle des cantons soit pris en considération. Il revient désormais à la commission du National de rédiger un projet concret. Elle n'en a pour l'instant fixé que les grandes lignes.

Suffisamment de personnel devrait être formé et maintenu dans la profession. Le personnel infirmier bien formé devrait pouvoir dispenser certains soins de manière autonome. La formation devrait être financée de manière appropriée. Ces objectifs doivent encore être précisés.

Revendications

Lancée en janvier 2017 par l'Association suisse des infirmières et infirmiers, l'initiative a pour but de revaloriser la profession. Elle réclame des conditions plus attrayantes, notamment au niveau des heures de travail, des services de piquet, des possibilités de formation continue.

Autre exigence, les salaires doivent être appropriés, surtout lors de la formation. Le personnel soignant doit être formé en nombre suffisant et fidélisé. Un infirmier ne devrait plus avoir besoin d'une ordonnance médicale pour se faire payer certaines prestations de soins.

Mesures déjà prises

Le Conseil fédéral n'avait pas souhaité opposer un contre-projet à l'initiative. Il estime avoir pris des mesures suffisantes contre la pénurie de personnel qualifié dans les soins. Le programme de formation aux professions des soins 2010-2025 porte en partie ses fruits. Le nombre de personnes, qui se forment comme assistant(e) en soins et santé communautaire, augmente; ce n'est pas le cas pour les infirmiers et infirmières, nuance l'Association suisse des infirmiers et infirmières (ASI).

Des solutions en vue du financement de programmes de réinsertion et de maintien du personnel dans les soins de longue durée ont également été adoptées. En mars, le Département fédéral de l'intérieur a en outre été chargé d'élaborer un plan pour promouvoir les soignants.

Un rapport datant de 2016 prévoit qu'il faudra près de 40'000 personnes supplémentaires dans les domaines des soins et de l?accompagnement des patients d'ici à 2025. Les besoins seront les plus importants dans les services d'aide et de soins à domicile, dans les cliniques de rééducation et dans les établissements médico-sociaux. (ats/nxp)

Créé: 12.03.2019, 12h15

Articles en relation

Le National et le CF divisés sur les soins infirmiers

Soins infirmiers Allant dans le sens des infirmiers, le National s'oppose au Conseil fédéral en arguant qu'il est nécessaire de prendre des mesures pour soutenir la profession. Plus...

Les infirmiers mécontents du Conseil fédéral

Suisse L'Association suisse des infirmières et infirmiers (ASI) dénonce l’absence de moyens mis à disposition pour élaborer des mesures en faveur du personnel soignant. Plus...

La voix infirmière veut être entendue

L'invitée Martine Barraud milite pour des soins infirmiers de qualité, dans l'intérêt des tous. Plus...

«Soins infirmiers»: il n'y aura pas de contre-projet

Suisse Le Conseil fédéral avait rejeté en mars l’initiative «Pour des soins infirmiers forts». Il renonce maintenant à y opposer un contre-projet. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.