La solde inchangée depuis la fin de la guerre froide

Armée SuisseLe gouvernement refuse d'ajuster la solde des soldats, qui est restée inchangée depuis plus 30 ans.

Pour le Conseil fédéral, pas question d'entrer en matière sur la solde des soldats.

Pour le Conseil fédéral, pas question d'entrer en matière sur la solde des soldats. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Conseil fédéral ne veut pas augmenter la solde des soldats. Il a proposé jeudi de rejeter une motion du conseiller national David Zuberbühler (UDC/AR) qui demandait une réévaluation de cette solde qui n'a pas changé depuis 1987.

Depuis plus 30 ans, la solde n'a pas été ajustée, alors que le pouvoir d'achat a considérablement évolué en Suisse, souligne le motionnaire dans un texte cosigné par une quarantaine de collègues de son parti et du PS. A l'époque, la somme journalière versée au soldat était passée de 4 à 5 francs.

Réglée par l'allocation pour perte de gain, elle est aujourd'hui davantage une indemnisation qu'une rémunération des prestations fournies. Elle continue néanmoins d'être versée en tant que gage fort de reconnaissance envers les militaires en service, précise la motion.

Une adaptation de la solde à l'évolution du pouvoir d'achat pour tous les groupes entraînerait des dépenses supplémentaires d'environ 15 millions de francs par an, selon M. Zuberbühler. Le Conseil fédéral ne veut cependant pas entrer en matière. Sa réponse ne contient pas d'autre commentaire. (ats/nxp)

Créé: 20.02.2020, 16h46

Articles en relation

Armée: 21,1 milliards pour ces quatre prochaines années

Suisse Le Conseil fédéral prévoit d'investir 2,7 milliards de francs en 2020 pour l'armée. Il s'agit de financer en priorité l'achat des nouveaux avions de combat. Plus...

L'armée participera à 18 exercices en 2020

Suisse Sur les 18 exercices militaires internationaux prévus en 2020, six auront lieu en Suisse et les autres à l'étranger. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.