Passer au contenu principal

Et soudain, deux trains s’élancent sous la montagne

L’ouverture de la ligne de base s’est déroulé aux deux embouchures du tunnel. Les invités du nord et du sud se sont rejoints dans une ambiance bon enfant.

KEYSTONE/Laurent Gillieron

L’arrivée est difficile. Coincé pendant une demi-heure sur un parking exposé à un vent glacial, un petit groupe de journalistes fait grise mine. Un problème de badge peint une expression d’agacement sur des visages fatigués de s’être levés trop tôt. Dans leurs dos, l’ouvrage de l’entrée nord du tunnel de base, s’enfonçant telle une flèche de pierre dans la montagne, passe presque inaperçu.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.