Il est soupçonné d'avoir volé plus de 4000 lettres

Canton de ZurichUn ex-employé de la centrale de tri postal de Zurich-Mülligen est accusé d'avoir volé l'argent que les missives contenaient.

Le suspect a sévi au centre de tri postal de Zurich-Mülligen.

Le suspect a sévi au centre de tri postal de Zurich-Mülligen. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un ex-employé de la centrale de tri postal de Zurich-Mülligen comparaît depuis jeudi devant le Tribunal pénal fédéral de Bellinzone. L'homme est accusé d'avoir subtilisé au moins 4060 lettres et d'avoir volé l'argent qu'elles contenaient.

Selon l'acte d'accusation du Ministère public de la Confédération, la valeur totale de l'argent dérobé par l'ex-employé se monterait à 122'500 francs. L'homme répond de vol par métier et de violation du secret des postes et des télécommunications.

Pour ses besoins personnels

Les faits reprochés se sont déroulés entre juillet 2015 et mars 2016. Selon l'acte d'accusation, le prévenu a ouvert les lettres et a pris l'argent liquide qui s'y trouvait. Il a utilisé les fonds pour ses besoins personnels.

L'accusé, qui a été congédié, conteste les faits qui lui sont reprochés. Les preuves à charge résultent en grande partie des images fournies par les caméras de surveillance où on voit l'accusé se rendre à sa place de travail avec des bacs contenant des lettres.

Il aurait quitté le centre de tri en cachant l'argent qu'il avait dérobé dans ses chaussures ou ses habits. Le procès devrait durer plusieurs jours. Le verdict tombera ultérieurement. (ats/nxp)

Créé: 26.10.2017, 11h53

Articles en relation

La livraison par drones testée avec succès

Suisse Les premiers tests effectués par La Poste entre deux hôpitaux tessinois sont encourageants. Plus...

La restructuration de La Poste continue d'agiter

Suisse Le Conseil des Etats met la pression sur le gouvernement: il l'a chargé d'exiger sans tarder de l'ex-régie un schéma de planification du réseau postal. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.