Sous-enchère salariale: les élus veulent sanctionner

ValaisLes organes de contrôle seront habilités à bloquer les chantiers qui ne respectent pas le droit du travail.

La sous-enchère salariale et le travail au noir sont en augmentation.

La sous-enchère salariale et le travail au noir sont en augmentation. Image: Archives/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les autorités valaisannes doivent pouvoir sanctionner les entreprises actives dans le secteur de la construction qui ne respectent pas les règles. Une majorité des parlementaires ont approuvé une motion en ce sens du PDC. Les organes de contrôle seront habilités à bloquer les chantiers non conformes.

Avec la pression économique actuelle, la sous-enchère salariale et le travail au noir sont en augmentation, selon les auteurs de la motion. Or face à ce fléau, les autorités ne disposent actuellement d'aucune mesure dissuasive, ont-ils plaidé.

Mesure existante à Genève

La solution proposée est déjà appliquée à Genève. Elle permet à l'autorité de contrôle de prononcer un arrêt immédiat des travaux, lorsque 20% au moins des travailleurs ne respectent pas les dispositions légales.

Deux députés UDC ont émis des craintes quant au caractère collectif de la punition et à ses retombées négatives sur d'autres entreprises. Mais l'expérience montre que la suspension des travaux est très brève et ne dure parfois pas plus d'un jour, a répondu le député Stéphane Veya (PDC). Convaincue par cette argumentation, une large majorité du Grand Conseil a approuvé la motion, soit 91 voix contre 26. (ats/nxp)

Créé: 08.09.2016, 13h52

Articles en relation

Les Tessinois veulent mettre fin au dumping salarial

Vote Le 25 septembre, les Tessinois sont appelés à se prononcer sur deux initiatives et leurs contre-projets respectifs. Plus...

Le dumping salarial mérite des sanctions plus sévères

Suisse La commission de l'économie du Conseil des Etats souhaite renforcer les mesures en cas d'infraction à la loi sur les travailleurs détachés. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 18 septembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...