Soutien pour Anni Lanz, jugée à Brigue

ValaisAnni Lanz est jugée à Brigue pour avoir offert un toit à des réfugiés. Plusieurs collectifs d'aide aux migrants la soutiennent.

Anni Lanz était l'une des mille femmes à travers le monde retenues pour le prix Nobel de la paix 2005.

Anni Lanz était l'une des mille femmes à travers le monde retenues pour le prix Nobel de la paix 2005. Image: archive/photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Plusieurs dizaines de membres d'organisations d'aide aux migrants ont témoigné leur soutien à Anni Lanz, qui comparaît jeudi devant le Tribunal de Brigue (VS). La défenseur des réfugiés de 72 ans doit répondre d'infraction à la loi sur les étrangers.

Des membres de Solidarité sans frontières, Solinetz ou encore Amnesty International ont fait le déplacement à Brigue pour soutenir Anni Lanz. L'ancienne secrétaire générale de Solidarité sans frontières est accusée d'avoir favorisé le passage illégal d'un étranger en territoire suisse.

«Nous demandons l'acquittement total d'Anni Lanz. Elle a agi pour des intérêts honorables», a indiqué à Keystone-ATS Amanda Ioset, actuelle secrétaire générale de Solidarité sans frontières.

Anni Lanz, l'une des mille femmes à travers le monde retenues pour le Prix Nobel de la paix 2005, a été condamnée par ordonnance pénale à une peine pécuniaire de 30 jours-amende à 50 francs avec sursis de deux ans et à une amende de 300 francs pour avoir enfreint la loi fédérale sur les étrangers. Elle a fait recours, ouvrant ainsi la voie au procès public qui se tient jeudi au Tribunal de district de Brigue. (ats/nxp)

Créé: 06.12.2018, 15h59

Articles en relation

La femme qui offre refuge aux requérants sans toit

Réfugiés A l’heure où l’on place la crèche pour se remémorer le précaire logis de Joseph et Marie, Annie Lanz offre un toit aux réfugiés pour qui la Confédération n’a plus de place. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 19 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...