Discussion

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

4 Commentaires

Jean-François Mattler

07.06.2018, 14:56 Heures

Je connais François de Siebenthal et sincèrement, ce que je lis dans cet article semble totalement déconnecté de la perception que j'ai de lui. C'est un humaniste et un homme sincère. Mais quelque part, que la presse en arrive à se rabaisser à s'attaquer aux hommes et non pas à leurs idées, c'est plutôt encourageant. A quand un article fumeux sur certains tenants du non à l'IMP ?


Stephane Napoleone

07.06.2018, 13:25 Heures

Un article inutile ! nos médias qui ont couvert l'initiative à 90% contre, en rajoute une couche d'une grande facilité et désinvolture ! Pour ceux qui connaissent M. de Siebenthal, on peut ne pas être d'accord avec lui sur certains point (c'est mon cas), mais il est certain que c'est une personne de conviction et un humaniste généreux ... au point de parler à quiconque. Abe.


philippe albisser

07.06.2018, 09:56 Heures

Je pense que le 24 heures devrait faire un entretien avec monsieur de Siebenthal au lieu de véhiculer des idées tendancieuses.


Jacques Gaillard

07.06.2018, 00:42 Heures

Partisan de la monnaie pleine (je suis économiste de formation, et de gauche), il m'est un peu pénible d'avoir lu cet article, et j'aurais préféré trouver un peu plus d'appui chez mes chers «camarades». Mais l'incident démontre une chose: cette initiative n'est ni de gauche, ni de droite, mais simplement de bon sens, celui qui faisait dire à nos grand-parents: je ne dépense que l'argent que j'ai.



Retour à l'article