Passer au contenu principal

Les subsides pénalisent des cantons romands

La Confédération participe au financement des subventions pour les primes. Mais la clé de répartition désavantage certains cantons, dont le Jura, Neuchâtel, Genève et Vaud.

Berne cofinance les subsides d’assurance maladie, mais son argent n’est pas réparti entre les cantons en fonction des besoins.
Berne cofinance les subsides d’assurance maladie, mais son argent n’est pas réparti entre les cantons en fonction des besoins.
Keystone

Les subventions à l’assurance-maladie font l’objet de nombreux débats. Les cantons sont régulièrement montrés du doigt, notamment parce que plusieurs d’entre eux ont réduit ces dernières années leurs soutiens. Mais la Confédération participe également au financement du système. Or, la répartition de cette manne fédérale désavantage certaines régions. À côté de Bâle-Ville et du Tessin, plusieurs cantons romands en font les frais.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.