Qui pour succéder à Didier Burkhalter?

SuisseLes candidats PLR au Conseil fédéral sont connus, mais quelles sont leurs forces et faiblesses?

La Vaudoise Isabelle Moret a été désignée candidate jeudi par la section vaudoise du PLR.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Trois candidats sont sur les rangs avant le choix du ticket officiel du PLR pour la succession de Didier Burkhlater. Ignazio Cassis est-il clairement le favori? Isabelle Moret profitera-t-elle du fait d'être une femme? Et Pierre Maudet qui n'est pas parlementaire sera-t-il désavantagé? Le politologue Louis Perron décrypte les chances de chacun.

Créé: 11.08.2017, 18h03

Articles en relation

Isabelle Moret: «Ce qui me distingue? La maîtrise des dossiers»

Succession de Didier Burkhalter A 46 ans, la conseillère nationale vaudoise Isabelle Moret se lance dans la course au Conseil fédéral. En prenant soin de ne pas attaquer ses concurrents, elle assume ses ambitions. Plus...

La candidate Isabelle Moret fait l’unanimité au PLR Vaud

Election Après le Tessinois Ignazio Cassis et le Genevois Pierre Maudet, l’avocate de Yens-sur-Morges est aussi sur les rangs pour succéder à Didier Burkhalter. Plus...

Les Vaudois pratiquent souvent le Conseil fédéral

Succession Burkhalter Les statistiques le montrent: la Suisse romande est surreprésentée au Conseil fédéral et particulièrement les Vaudois. Les femmes et les moins de 40 ans pédalent. Plus...

Isabelle Moret, entre compromis et ligne dure

Succession de Burkhalter La PLR vaudoise peut se montrer souple sur certains dossiers, mais est capable d'intransigeance, comme elle l'a montré pour Prévoyance 2020. Plus...

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

La drague au parlement fédéral (paru le 16 décembre 2017)
(Image: Valott) Plus...