Qui succédera à Johann Schneider-Ammann?

Conseil fédéralLe Bernois n'a pas encore annoncé sa démission que la presse dresse déjà la liste des papables à sa succession. Karin Keller-Sutter est favorite.

Karin Keller-Sutter avait déjà tenté d'accéder au Conseil fédéral en 2010. Mais elle avait échoué face à Johann Schneider-Ammann justement.

Karin Keller-Sutter avait déjà tenté d'accéder au Conseil fédéral en 2010. Mais elle avait échoué face à Johann Schneider-Ammann justement. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La fin de l'année approche et le thème de la démission potentielle du ministre de l'Economie Johann Schneider-Ammann, qui achèvera sa présidence fin décembre et qui fêtera ses 65 ans en février prochain, revient à nouveau dans la Berne fédérale. A tel point que la Basler Zeitung s'est livrée vendredi au petit jeu des candidats potentiels à sa succession. Verdict: c'est une femme PLR de Suisse orientale ou de Suisse centrale qui aurait le plus de chances d'être élue si le Parlement décide de respecter l'égalité des sexes et l'équilibre des régions.

De nombreux atouts

Et le journal de citer celle qui lui paraît du coup être la candidate la plus probable pour s'asseoir dans le fauteuil du Bernois: la sénatrice st-galloise Karin Keller-Sutter. Celle-ci ferait une conseillère fédérale «optimale», relève la BaZ. En plus de ses origines et de son sexe, ses atouts la promettent au poste, estime le quotidien qui met en avant sa longue expérience dans un exécutif et son excellent réseau de relations à Berne.

Le journal rappelle que celle qui était alors au Conseil d'Etat st-gallois s'était déjà lancée dans la course au Conseil fédéral en 2010, après la démission de Hans-Rudolf Merz. Mais elle avait échoué de peu devant Johann Schneider-Ammann justement. Depuis, Karin Keller-Sutter, âgée de 52 ans, s'est faite élire en 2011 au Conseil des Etats et a donc acquis l'expérience parlementaire nécessaire. Ce qui lui donne toutes ses chances pour le Conseil fédéral. Reste à savoir si la St-Galloise va retenter sa chance. Elle a toujours affirmé jusqu'ici qu'elle n'y songeait plus. Elle peut changer d'avis.

Martin Schmid ou Andrea Caroni?

Si la sénatrice est donc de loin la favorite, d'autres noms masculins émergent. A l'image du discret sénateur grison Martin Schmid, 47 ans. Lui aussi possède une belle expérience à un exécutif puisqu'il a été conseiller d'Etat dans son canton pendant 8 ans. A Berne, cet avocat s'est fait une jolie réputation parmi ses pairs et préside aujourd'hui la commission de l'économie et des redevances.

Pour la Basler Zeitung, un autre candidat aurait aussi l'étoffe pour se glisser dans le costume d'un conseiller fédéral: Andrea Caroni, le sénateur d'Appenzell Rhodes-Extérieures. Ce diplômé d'Harvard est considéré comme ambitieux et déterminé. En outre, à 36 ans, il est au bénéfice d'une carrière déjà impressionnante. Avocat à 27 ans, il obtient son doctorat un an plus tard. Il est ensuite élu au National en 2011 à l'âge de 31 ans, avant de passer à la Chambre des cantons en 2015.

Hic quand même pour le brillant politicien: s'il a fait partie autrefois des collaborateurs personnels de Hans-Rudolf Merz, il n'a aucune expérience dans un exécutif. Mais vu son talent et son parcours politique, il aurait quand même ses chances pour le Conseil fédéral, estime la BaZ. D'autant qu'il est très en vue actuellement dans le dossier sur la mise en oeuve de l'initiative contre l'immigration de masse et les bilatérales.

Enfin, la Basler Zeitung voit en outsider le sénateur zurichois Ruedi Noser. Déjà en lice à l'interne en 2010 lors de la succession Merz, il aurait toutefois peu de chances d'accéder au Conseil fédéral tant qu'Ueli Maurer, zurichois aussi, s'y trouve.

Créé: 04.11.2016, 11h31

Articles en relation

Schneider-Ammann va-t-il se retirer? Les spéculations sont relancées à Berne

Conseil fédéral Le Bernois est donné partant à la fin de son année présidentielle. Plusieurs scénarios sont envisagés. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 septembre 2019
(Image: Valott?) Plus...