La Suisse condamne les violences à Gaza

Proche-OrientAlain Berset a condamné mardi devant la presse les «violences inacceptables» qui ont eu lieu à Gaza.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Suisse «condamne l'usage de la force par Israël» dans la bande de Gaza, qui a causé la mort de 60 Palestiniens, dont des enfants. Elle rappelle la nécessité d'une enquête indépendante sur les événements de Gaza.

Le président de la Confédération Alain Berset a condamné mardi devant la presse les «violences inacceptables» qui ont eu lieu à Gaza. Il s'exprimait à l'issue d'une rencontre avec le Haut commissaire aux droits de l'homme Zeid Raad al-Hussein, qui avait dénoncé lundi «l'exécution choquante» des Palestiniens à Gaza.

«Respecter le droit à la vie»

La Suisse «demande de respecter le droit international, en particulier le droit à la vie et le droit à la manifestation pacifique», souligne le Département des affaires étrangères (DFAE) dans un communiqué. Elle a appelé «toutes les parties à la désescalade», demande qu'elle a transmise lundi aux ambassadeurs des Etats-Unis et d'Israël à Berne.

Face à la situation dramatique des hôpitaux dans la bande de Gaza, submergés par des milliers de blessés, Berne «demande à Israël de garantir un accès humanitaire rapide et sans entrave». Elle demande également aux autorités à Gaza de «prendre leurs responsabilités» pour s'assurer que les manifestations demeurent pacifiques.

La Suisse s'était associée fin mars «à l'appel du secrétaire général des Nations-Unies pour qu'une enquête indépendante et transparente soit lancée sur les événements de ces dernières semaines à Gaza». Une telle enquête est aujourd'hui «une nécessité», conclut le DFAE. (ats/nxp)

Créé: 15.05.2018, 15h28

Galerie photo

Proche Orient: un siècle de conflit entre Israël et Palestine

Proche Orient: un siècle de conflit entre Israël et Palestine Le conflit israélo-palestinien a pris naissance à la fin du XIXe siècle. De la déclaration Balfour promettant la création d'un Foyer national juif à la reconnaissance par Donald Trump de Jérusalem comme capitale d'Israël.

Articles en relation

Des clés pour comprendre la poudrière de Gaza

Proche-Orient Les Gazaouis manifestent pour leur «droit au retour» mais aussi pour mettre fin au blocus imposé depuis plus de dix ans par Israël pour contenir le mouvement islamiste Hamas. Plus...

Un bébé meurt après avoir inhalé du gaz lacrymogène

Gaza Le Conseil de sécurité de l'ONU se réunit mardi, au lendemain d'une flambée de violences à Gaza. Les soldats israéliens ont tué 55 Palestiniens durant les heurts de la veille. Plus...

Réprobation mondiale face à l'escalade de la violence

Proche-Orient La communauté internationale a vivement réagi après les violences qui ont fait plus de 50 morts et des centaines de blessés lundi à Gaza. Plus...

L'armée ouvre le feu sur des Palestiniens à Gaza

Israël Alors que l'ambassade des Etats-Unis a ouvert lundi à Jérusalem, des heurts violents ont éclaté à Gaza. Il y aurait au moins 55 morts et des centaines de blessés. Plus...

Deux Palestiniens tués par des tirs israéliens

Gaza L'armée israélienne affirme que les personnes tuées tentaient d'endommager la barrière de sécurité et de s'infiltrer sur son territoire. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.