Passer au contenu principal

La Suisse a connu un très beau mois de septembre

Les Helvètes ont vécu un mois de septembre plus chaud et moins pluvieux que la moyenne. En Suisse romande, l'ensoleillement a atteint 110 à 120% de la norme des 30 dernières années.

Les Suisses ont pu profiter un maximum de l'ensoleillement d'un mois de septembre exceptionnel.
Les Suisses ont pu profiter un maximum de l'ensoleillement d'un mois de septembre exceptionnel.
Keystone

Le mois de septembre qui se termine a été plus chaud et moins pluvieux que la moyenne des 30 dernières années en Suisse. En Valais central, l'excédent thermique a atteint 1,6 degré, alors qu'il a oscillé entre 0,6 et 1,4 degré au nord des Alpes. En moyenne sur l'ensemble de la Suisse, MétéoSuisse a mesuré 1,1 degré de plus que la normale.

Les précipitations sont quant à elles «souvent restées exceptionnellement faibles». Au sud du Tessin, il n'est ainsi tombé que 10 à 15% de la norme 1981-2010, précise l'institut de météorologie lundi dans un communiqué. A Lugano, on a même vécu un des dix mois de septembre les plus secs en 150 ans de mesures.

Valais au sec

En Valais également, grenouilles et escargots ont fait grise mine. La quantité de pluie n'a pas dépassé un à deux cinquième de la norme. Le long des versants nord des Alpes et dans les Grisons, les météorologues ont mesuré entre 30 et 75% des précipitations habituelles à cette époque de l'année.

Au nord des Alpes, les différences ont été plus importantes, entre 20 et 70% de la moyenne selon les régions. Seule la vallée du Rhin dans le canton de St-Gall n'a pas été affectée par ce manque de pluie. Il y est tombé entre 90 et 120% de la norme, écrit MétéoSuisse.

Soleil

S'agissant de la durée d'ensoleillement, MétéoSuisse a constaté un dégradé allant d'ouest en est. En Suisse romande, l'ensoleillement a ainsi atteint 110 à 120% de la norme des 30 dernières années.

Sur l'ouest et le centre des versants nord des Alpes, en Valais et au Tessin, il a été conforme à la normale. Dans les Alpes orientales en revanche, MétéoSuisse a remarqué un déficit de soleil qui n'a brillé qu'entre 70 et 90% de la normale mensuelle, précise MétéoSuisse.

Ces valeurs positives n'ont pas empêché le gel de faire sa première apparition en plaine. Au premier jour de l'automne astronomique, le 22 septembre, des températures jusqu'à moins 1,7 degré ont été mesurées en Thurgovie. La température la plus froide en Suisse, moins 5 degrés, a été relevée ce matin-là à Samedan (GR).

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.