La Suisse doit encore faire des progrès en matière fiscale

EuropeLes progrès de la Suisse en matière d'entre-aide administrative sur les dossiers fiscaux sont encore insuffisants, affirme mercredi un responsable de l'Organisation de Coopération et de Développement Economique (OCDE) dans un entretien accordé au Tages Anzeiger.

Image: OCDE

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«La Suisse n'est pas encore là où elle devrait être», a déclaré Pascal Saint-Amans, le directeur du centre de politique et d'administration fiscale de l'Organisation de l'OCDE, dans les colonnes du quotidien alémanique.

Pascal Saint-Amans fait valoir qu'il est toujours possible, en Suisse, de ne pas dévoiler l'identité du porteur d'une action.

Par ailleurs, la Suisse impose toujours que le détenteur d'un compte soit informé lorsqu'une procédure d'entre-aide administrative est lancée.

Enfin, la Suisse n'a pas signé un nombre suffisant d'accords de double-imposition par rapport à la liste de pays demandés.

Pascal Saint-Amans a précisé que la Suisse devra encore faire des progrès sur au moins un de ces dossiers pour atteindre la phase 2, l'étape à partir de laquelle l'efficacité des lois du pays contre la corruption transnationale sont examinées pour décider si celles-ci remplissent les critères de l'OCDE. (afp/nxp)

Créé: 09.01.2013, 11h40

Articles en relation

La décision de la France est «une déclaration de guerre»

Forfait fiscal La France durcit le ton contre ses expatriés fiscaux en Suisse avec une nouvelle instruction publiée le lendemain de Noël. Le ministre vaudois des finances Pascal Broulis parle de «déclaration de guerre». Plus...

«Le système fiscal suisse devient médiéval»

Fiscalité L’avocat et professeur de droit fiscal à Genève Xavier Oberson regrette l’absence de vision d’ensemble du Conseil fédéral et milite pour un système «Rubik» au niveau suisse. Plus...

Le Conseil fédéral fixe les règles de l'argent propre

Fiscalité Les banques pourront demander à leurs clients de signaler qu’ils respectent les obligations fiscales dans leur pays. Ils ne seront toutefois pas tenus de signer une telle déclaration. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.