Passer au contenu principal

«La Suisse doit mesurer les risques des OGM à long terme»

Alertés par l'étude française qui met en évidence des tumeurs chez les rats, les Verts interpellent le Conseil fédéral. Et demandent que la Suisse reprenne le dossier. Interview d'Adèle Thorens, coprésidente du parti écologiste.

Pour Adèle Thorens, il y a lieu d'appliquer le principe de précaution.
Pour Adèle Thorens, il y a lieu d'appliquer le principe de précaution.
Laurent Crottet, Keystone

Des rats avec des tumeurs grosses comme des balles de ping-pong... Les résultats choc de l'étude sur les OGM menés par l'Université de Caen font réagir à Berne. Les Verts vont interpeller le Conseil fédéral. Et exiger que la Suisse mène une étude sur les effets à long terme des organismes génétiquement modifiés. Explications de la coprésidente du parti écologiste, Adèle Thorens.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.