Passer au contenu principal

La Suisse fait tout pour éviter une crise des opioïdes

La consommation a augmenté dans notre pays. Mais on ne devrait pas vivre une crise comme aux USA, où une firme a été condamnée.

Ce lundi, un tribunal de l’Oklahoma (USA) a lourdement condamné une entreprise pharmaceutique pour son rôle dans la crise des opioïdes (lire en encadré). Ces derniers sont des molécules synthétiques produites pour lutter contre la douleur, comme l’oxycodone ou le fentanyl. «Ils ont conduit à une véritable épidémie puisqu’ils représentent une part importante des 70'000 à 80'000 morts par overdose chaque année aux États-Unis», précise l’ancienne conseillère fédérale Ruth Dreifuss, qui préside la Commission globale de politique en matière de drogues (une organisation qui promeut des réformes dans ce domaine).

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.