La Suisse et la France signent la convention sur le CEVA

ParisLa ministre des Transports, Doris Leuthard, signe ce mercredi à Paris la convention franco-suisse pour le CEVA avec son homologue, Frédéric Cuvillier.

«Le CEVA sera non seulement important pour Genève, mais pour toute la Suisse romande et la France voisine», déclare Doris Leuthard.

«Le CEVA sera non seulement important pour Genève, mais pour toute la Suisse romande et la France voisine», déclare Doris Leuthard. Image: Jean-Paul Guinnard

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le chantier du siècle permettra de relier les réseaux ferroviaires suisse et français dès 2017. Surtout, la Suisse s’engage à verser 15,7 millions d’euros (environ 19 millions de francs) pour équiper la partie sur sol français du système CFF d’électrification, en plus de celui de la SNCF. Cette nouveauté permettra aux actuels InterRegio à deux étages circulant entre Vevey, Romont et Genève de continuer jusqu’à Annemasse.

Avec cet accord, la création d’un grand RER de la Métropole lémanique est ainsi assurée. Les pourparlers et le lancement du projet ont été longs mais le processus est logique, estime la conseillère fédérale, qui plaide pour le financement croisé de la route et du rail et défend ses grands projets d’avenir.

Que représente pour le réseau national des CFF la création de la liaison CEVA?
Le CEVA sera non seulement important pour Genève, mais pour toute la Suisse romande et la France voisine. C’est une solution attractive qui profitera à la population locale, aux frontaliers mais aussi aux touristes. Je suis satisfaite d’avoir trouvé une solution bilatérale avec la France. Cela démontre que c’est possible, même si cela prend du temps. Le CEVA démontre l’importance du cofinancement par la Confédération des projets liés au trafic d’agglomération. Un canton ne peut pas financer seul de telles infrastructures. C’est pour cela que le Conseil fédéral a l’intention de poursuivre cette approche à l’avenir.

Le paquet d’investissements ferroviaires (FAIF) a été accepté par le peuple, mais l’agrandissement des gares de Lausanne et de Genève prendra du temps. Comprenez-vous l’impatience des usagers?
Oui, la situation est identique. Le FAIF est sur les rails et les crédits ont été adoptés au Parlement. La mise en œuvre, elle, prendra du temps. Prenez le cas de la gare de Cornavin et toutes les discussions avec les riverains. Mais il n’est pas question de «passer en force». Ce n’est pas dans nos mœurs.

Retrouvez tout l'interview dans le journal de ce mercredi

Créé: 19.03.2014, 08h59

Articles en relation

L’agrandissement du nœud ferroviaire commence cet été

Lausanne Après le feu vert des Suisses à FAIF, les CFF prévoient de donner le premier coup de pioche à la quatrième voie Lausanne-Renens déjà cette année. Plus...

Le chantier du CEVA attire 17'800 visiteurs

Ligne ferroviaire Le public a pu découvrir ce week-end les entrailles du chantier de la ligne ferroviaire Cornavin-Eaux-Vives-Annemasse (CEVA) après plus de 20 mois de travaux. Plus...

Un oui confortable pour le fonds ferroviaire

FAIF Le projet de financement de l'infrastructure ferroviaire (FAIF) a facilement passé la rampe par 62% des voix. Seul le canton de Schwyz a dit non. Plus...

CEVA: Carouge et le canton de Genève enterrent la hache de guerre

Train La convention conclue prévoit notamment que la fourrière ne retournera pas à Carouge après les travaux. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 18 septembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...