Passer au contenu principal

La Suisse lâche un milliard pour huiler les négociations

Le Conseil fédéral fait un geste envers l’Union européenne. Des divergences demeurent. Et l’USS demande l’arrêt des négociations

Si les négociations échouent, il y aura une insécurité juridique et aucun accord sur l’électricité, selon Ignazio Cassis.
Si les négociations échouent, il y aura une insécurité juridique et aucun accord sur l’électricité, selon Ignazio Cassis.
Keystone

Il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis. Le Conseil fédéral, après avoir lié le versement volontaire de 1,3 milliard d’aide aux pays de l’Est à la garantie d’obtenir de l’UE une équivalence boursière pérenne, lâche du lest. Il dégèle le projet, comme il l’a annoncé vendredi à Berne.

----------

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.