La Suisse sous la menace d'une nouvelle liste noire

BlanchimentLe Conseil national a vidé de leur substance les amendements visant à renforcer la lutte contre le blanchiment d'argent. L'OCDE pourrait à nouveau épingler la Suisse.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Eveline Widmer-Schlumpf, la conseillère fédérale en charge du Département fédéral des finances (DFF), a mis en garde le Conseil national mercredi: «Nous risquons de nous retrouver sur une liste noire.»

En vain. La chambre basse du parlement a tellement adouci les projets du Conseil fédéral et des Etats sur la lutte contre le blanchiment qu'ils ne satisfont plus aux recommandations du Groupe d’Action Financière (Gafi). Ce dernier mène la lutte contre le blanchiment d'argent sale au nom de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

Danger en 2015

Au cœur des inquiétudes pour DFF: le refus des parlementaires d'interdire les paiements en espèces de plus de 100'000 francs et celui d'imposer aux petites et moyennes entreprises (PME) un devoir d'annonce des actions au porteur.

Le danger est d'autant plus grand que l'OCDE doit examiner le dossier «helvétique en 2015 et qu'en cas de placement sur liste noir, la Suisse pourrait se retrouver sanctionnée. C'est un deuxième front qui risque de s'ouvrir, alors que le gouvernement se prépare à modifier sa loi sur l'assistance administrative en matière fiscale.

Les personnes concernées ne seront en effet plus systématiquement averties en cas d'entraide accordée à l'étranger. Cette modification fait partie des exigences du Global Forum de l'OCDE pour entamer la deuxième phase de son processus d'évaluation sur l'établissement ou non de sanctions.

Créé: 19.06.2014, 10h52

Articles en relation

La Suisse renonce au secret bancaire

Fraude fiscale La Suisse s'est engagée mardi à pratiquer l'échange automatique d'informations bancaires aux côtés des autres membres de l'OCDE. Plus...

Conflit fiscal: les revendications suisses écoutées

Négociations Le développement de normes mondiales en matière fiscale de l'OCDE progresse. Plus...

La lutte contre l'évasion fiscale occupe le G20

Secret bancaire L'OCDE a présenté dimanche au sommet du G20 à Sydney son standard mondial pour l'échange automatique d'informations entre autorités fiscales. Elle attend que la Suisse s'y conforme. Plus...

Les partis à l'épreuve de l'échange d'informations de l'OCDE

Conflit fiscal L'échange automatique d'informations est à bout touchant avec l'OCDE qui présentera son nouveau standard international à la fin du mois. La Suisse attend d'en savoir plus mais des résistances se font jour. Plus...

L'OCDE finalise l'échange automatique d'informations

Banques Un nouveau standard international est prêt, se réjouit l'OCDE. Il sera présenté à la réunion des ministres des finances du G20 à la fin du mois à Sydney. La Suisse est prête. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.