La Suisse a une nouvelle ambassade à Moscou

DiplomatieLe bâtiment inauguré par Ignazio Cassis réunit tous les acteurs actifs dans la promotion des intérêts helvétiques en Russie.

L'ambassade de Suisse à Moscou est l'une des plus importantes et des plus grandes représentations du réseau diplomatique suisse.

L'ambassade de Suisse à Moscou est l'une des plus importantes et des plus grandes représentations du réseau diplomatique suisse. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Suisse a inauguré mardi sa nouvelle ambassade à Moscou en présence du conseiller fédéral Ignazio Cassis. Le bâtiment d'un coût de 42 millions de francs regroupera pour la première fois tous les acteurs impliqués dans la promotion des intérêts helvétiques en Russie.

L'ambassade de Suisse à Moscou est l'une des plus importantes et des plus grandes représentations du réseau diplomatique suisse, rappelle le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE). Le prestigieux projet de rénovation et de construction témoigne de l'importance des relations entre les deux pays.

La nouvelle ambassade se compose de deux bâtiments, l'un du 19e siècle qui s'est rapidement révélé trop petit pour la représentation helvétique et l'autre entièrement nouveau, réalisé par le bureau lausannois d'architectes Brauen et Wälchli.

Le projet a coûté 42 millions de francs. Le budget d'origine de 39,5 millions avait suscité à l'époque quelques interrogations sous la Coupole, certains parlementaires critiquant le fait d'avoir calculé l'estimation avec comme référence les prix applicables pour un projet similaire en Suisse. Le crédit avait finalement été ramené à 39,3 millions.

Le conseiller fédéral Ignazio Cassis a pris la parole mardi soir lors de l'inauguration. Son homologue le ministre russe Sergei Lavrov lui a ensuite succédé à la tribune.

Désormais, l'ambassade réunira sous un même toit la représentation diplomatique et consulaire, le Swiss Business Hub (promotion des affaires), Pro Helvetia (promotion de la culture), Suisse Tourisme et la résidence de l'ambassadeur. Ce regroupement permettra une plus grande cohérence des activités et des synergies.

Ce regroupement offrira aussi un meilleur soutien aux citoyens suisses et aux 200 entreprises actives en Russie. Le personnel de l'ambassade compte près de 70 personnes dont 31 ressortissants suisses. L'ambassadeur actuel est l'ancien secrétaire d'Etat aux affaires étrangères Yves Rossier, en place depuis décembre 2016.

Visite de travail

Plus de 800 invités issus du monde politique, économique, sceintifique, culturel et académique doivent prendre part aux trois jours de festivités. Le conseiller aux Etats Filippo Lombardi (PDC/TI) et le conseiller national Fabian Molina (PS/ZH) ont assisté en tant que représentants du Parlement à la cérémonie d'inauguration.

Après le volet politique mardi, la journée de mercredi sera consacrée à l'économie et au tourisme. Et jeudi, la culture, l'éducation et la science seront à l'honneur.

Le chef de la diplomatie suisse Ignazio Cassis profitera quant à lui de son déplacement dans la capitale russe pour une visite de travail mercredi avec le ministre Sergei Lavrov. Les relations bilatérales ainsi que la situation géopolitique seront à l'ordre du jour des entretiens. La dernière rencontre entre les deux ministres remonte à novembre dernier à Genève. (ats/nxp)

Créé: 18.06.2019, 20h23

Articles en relation

Ambassade suisse intégrée inaugurée à Amman

Jordanie Ignazio Cassis a inauguré en Jordanie un bâtiment qui intègre les bureaux de la coopération internationale et la section politique et consulaire. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.