La Suisse ouvre une enquête contre Odebrecht

Scandale PetrobrasLa justice suisse a ouvert une enquête contre le groupe brésilien Odebrecht dans le cadre du scandale de corruption touchant le géant pétrolier Petrobras.

En Suisse, l'enquête contre Petrobras a été ouverte en avril 2014.

En Suisse, l'enquête contre Petrobras a été ouverte en avril 2014. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Nouvel épisode dans le scandale de corruption touchant le géant pétrolier Petrobras. La justice suisse a ouvert une enquête contre le groupe brésilien Odebrecht. Dans ce contexte, le Ministère public de la Confédération (MPC) a effectué une demande d'entraide judiciaire au Brésil.

«Le procureur général de la Confédération a ouvert de nombreuses enquêtes en relation avec l'affaire Petrobras», a expliqué la porte-parole du MPC, Nathalie Guth.

Via des comptes en Suisse

«Les premiers résultats de ces enquêtes indiquent que la place financière suisse a été sérieusement affectée par le scandale, avec de nombreuses personnes et sociétés qui ont été accusées ou reconnues coupables au Brésil d'avoir effectué des transactions suspectes portant sur des comptes en Suisse», a-t-elle ajouté.

Une de ces enquêtes concerne le groupe brésilien de la construction «Odebrecht, ainsi que des entreprises et personnes associées», a précisé la porte-parole. Dans ce contexte, le MPC a effectué une demande d'entraide judiciaire. Il a demandé aux autorités brésiliennes de sécuriser des éléments de preuves et d'interroger des suspects et leurs associés, a-t-elle dit.

Plusieurs arrestations

«D'après les premières constatations, on soupçonne des sociétés appartenant au groupe Odebrecht d'avoir versé des pots-de-vin via des comptes suisses à d'anciens dirigeants de Petrobras», a affirmé Mme Guth.

Le géant brésilien de la construction et de plusieurs autres secteurs Odebrecht est en pleine tourmente. Son président, Marcelo Odebrecht, et plusieurs autres directeurs du groupe, ont été arrêtés le 19 juin, dans le cadre du vaste scandale de corruption au sein du groupe pétrolier Petrobras.

Des commissions pour des députés

Selon l'enquête brésilienne en cours, des entreprises se sont réparties de 2004 à 2014 les marchés de Petrobras en payant à tour de rôle des pots-de-vin à des directeurs de la compagnie en échange de contrats. Une partie de ces commissions était reversée à des personnalités politiques, en majorité des députés et des sénateurs de la coalition de centre gauche au pouvoir.

En Suisse, l'enquête contre Petrobras a été ouverte en avril 2014. Le 18 mars dernier, le MPC avait annoncé avoir mis au jour plus de 300 relations d'affaires avec plus de 30 établissements bancaires en Suisse. Les versements pour corruption examinés par le Brésil ont vraisemblablement transité par ces établissements.

400 millions bloqués en Suisse

Les ayants droit des comptes sont des cadres de Petrobras, des responsables de sous-traitants, des intermédiaires financiers et des entreprises brésiliennes ou étrangères ayant versé des pots-de-vin.

Les services du procureur général Michael Lauber avaient précisé avoir libéré 120 millions de dollars bloqués en Suisse dans le cadre de cette affaire. Au total, 400 millions de dollars étaient gelés en Suisse. ( /ats/nxp)

Créé: 23.07.2015, 15h41

Articles en relation

Perquisition attendue dans le scandale Petrobras

Enquête antiblanchiment Le Brésil demande un raid au domicile genevois de celui qui est au cœur du volet suisse du cas de corruption lié au géant pétrolier. Plus...

Des milliers de Brésiliens dans la rue contre la corruption

Manifestations Des dizaines de milliers de Brésiliens sont à nouveau descendu dans la rue pour manifester contre la présidente Dilma Rousseff, empêtrée dans un scandale de corruption touchant le groupe pétrolier d'Etat Petrobras. Plus...

Des souris perturbent une audition sur Petrobras

Brésil Des rongeurs ont été lâchés pendant une session parlementaire. Les députés débattaient du réseau de corruption touchant la compagnie pétrolière. Plus...

Petrobras vend une part de ses actifs à l'Argentine

Désinvestissement Dans le cadre d'un processus de désinvestissement dans l'exploitation de gisements en Argentine, la compagnie brésilienne Petrobras a vendu pour 101 millions d'actifs. Plus...

Des banques genevoises liées à l’affaire Petrobras

Soupçons de blanchiment Des cadres corrompus de la société brésilienne disent avoir caché de l’argent sale sur territoire helvétique. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.