«La Suisse est le petit pays le plus prisé du monde»

TourismeLe directeur de Suisse Tourisme Jürg Schmid estime que malgré les problèmes des banques ou le vote contre l'immigration massive, notre pays garde une image très attractive à l'étranger.

Des touristes indiens aux Chutes du Rhin, près de Schaffhouse.

Des touristes indiens aux Chutes du Rhin, près de Schaffhouse. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Fraude fiscale, initiative contre l'immigration massive... Beaucoup de Suisses pensent que l'image de notre pays est sérieusement écornée ces dernières années. Que nenni! Du moins si l'on en croit Jürg Schmid, directeur de Suisse Tourisme, dans une interview publiée par la Basler Zeitung ce jeudi 31 juillet. «Pour les touristes, les thèmes qui nous paraissent négatifs ici ne sont pas pertinents», note-t-il. «Nos problèmes récents sont perçus très différemment à l'étranger.»

Pour les touristes, des paysages soignés, la propreté, la sûreté et la qualité des infrastructures sont des éléments déterminants dans le choix de leur destination de vacances, estime Jürg Schmid. Et la Suisse remplit parfaitement ces critères.« Nous sommes le petit pays le plus connu et le plus prisé dans le monde», affirme-t-il. Et malgré les affaires de ces derniers mois, «notre pays est encore très respecté et admiré».

Suisses très autocritiques

L'image que les Helvètes ont de leur pays est extrêmement complexe, estime le directeur de Suisse Tourisme. Dans le fond, ce sont des patriotes, mais en même temps, ils sont extrêmement critiques envers eux-mêmes, souligne-t-il. «Nous sommes un peuple qui a une très forte conscience de ce qu'il projette à l'extérieur.»

Pourtant, selon lui, les Suisses ont de quoi être fiers: nous devrions davantage arborer la croix suisse sur notre poitrine, recommande-t-il. Jürg Schmid aimerait aussi que les Helvètes connaissent mieux leur pays, «et pas seulement quand on est âgé et qu'on ne supporte plus faire de longs voyages». Le 1er Août peut être du coup la bonne occasion pour redécouvrir les charmes et la beauté de la Suisse.

A l'étranger, en particulier en Chine et en Inde, ce sont surtout les montagnes qui font l'attractivité de notre pays, raison pour laquelle la stratégie de Suisse Tourisme est axée sur le tourisme alpin. Mais les visiteurs apprécient également de pouvoir déambuler dans les villes, paraît-il.

(nxp)

Créé: 31.07.2014, 11h14

Dossiers

Articles en relation

La saison touristique risque de prendre l'eau cet été

Météo Un nouveau front orageux est attendu dès lundi. Les Suisses se ruent sur les offres de dernière minute et partent au sud. Les professionnels du tourisme gardent encore espoir. Plus...

Gros soupçons de copinage chez Suisse Tourisme

Informatique Un responsable de l'informatique chez Suisse Tourisme avait noué des liens étroits avec un fournisseur externe. Il en a pris la direction après avoir quitté l'organisation de promotion. Une enquête externe est prévue. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.