La Suisse représentera les intérêts iraniens

CanadaUn accord a été signé entre Berne et Téhéran pour que la Suisse soit présente au Canada pour représenter l'Iran.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Suisse représentera les intérêts de l'Iran au Canada. La secrétaire d'Etat Pascale Baeriswyl et le vice-ministre iranien des affaires étrangères Seyed Abbas Araghchi ont signé jeudi à Berne un accord instaurant un mandat de puissance protectrice de la Confédération à Ottawa.

Cet accord ne prévoit aucune prestation consulaire, précise le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) dans un communiqué. En assumant ce mandat, la Suisse «souligne son engagement en matière de bons offices dans la région», souligne le DFAE. Pour mémoire, la Suisse représente déjà les intérêts américains en Iran depuis 1980.

Cet accord a été signé en marge des consultations menées mercredi et jeudi avec des représentants des affaires étrangères et du système judiciaire iraniens. Selon le DFAE, des questions bilatérales, de dimension régionale ou multilatérale, ainsi que des thèmes relevant de la justice et des droits de l'homme ont pu être abordés dans le cadre des différents formats de dialogue existants.

(Iran: 30 ans d'histoire)

Bilan de la feuille de route

Ces consultations, qui ont lieu chaque année, s'inscrivent dans un contexte de tensions. Leurs répercussions sur la stabilité régionale et internationale ont fait l'objet de discussions approfondies, poursuit le DFAE.

Pascale Baeriswyl et Seyed Abbas Araghchi ont mené les consultations. Y prenaient également part, côté suisse, des hauts représentants du Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO), du Secrétariat d'Etat aux migrations (SEM) et du Secrétariat d'Etat aux affaires financières internationales (SFI).

Sur la partie bilatérale, les participants ont dressé un bilan intermédiaire de la feuille de route adoptée en 2016 pour intensifier les relations entre les deux pays. Malgré des conditions cadre difficiles, la mise en oeuvre de ce plan s'avère satisfaisante, à l'instar «des échanges intensifs dans les domaines agricole et scientifique», se réjouit le DFAE. La feuille de route a même été enrichie de deux domaines: une coopération sur la thématique de l'eau et de la santé.

Faire baisser les tensions

Les deux délégations ont par ailleurs discuté de questions de sécurité régionale, ainsi que des foyers de conflit dans la région. Elles se sont entretenues des tensions actuelles et des possibilités de les désamorcer.

Dans le cadre du dialogue sur la justice et les droits de l'homme, les discussions ont été approfondies sur la question de la justice des mineurs. Les représentants du système judiciaire iranien présents ont visité le centre d'exécution des mesures pour adolescents et jeunes adultes délinquants, situé à Uitikon (ZH). (ats/nxp)

Créé: 13.06.2019, 20h43

Articles en relation

Deux pétroliers «attaqués» en mer d'Oman

Iran - Emirats La Ve Flotte américaine a fait état de deux «appels de détresse» tôt jeudi émanant de pétroliers dans le Golfe d'Oman, évoquant une «attaque». Plus...

Sanctions: Téhéran met en garde Washington

Diplomatie L'Iran a mis en garde lundi contre les possibles conséquences de la «guerre économique» des Etats-Unis à son encontre. Plus...

Téhéran dénonce la «vacuité» de Washington

Iran Le porte-parole des Affaires étrangères iraniennes a réagi samedi, après de nouvelles sanctions américaines. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.