La Suisse résonne au son des sirènes

SécuritéLes 7200 appareils fixes et mobiles sont testés ce mercredi. Un test annuel nécessaire pour se préparer à d'éventuelles catastrophes.

Quel comportement adopter en cas de catastrophe? L'avis des badauds. Vidéo: Romain Michaud et Fabien Grenon

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Comme chaque premier mercredi de février, l'Office fédéral de la protection de la population effectue le test des sirènes dans toute la Suisse, à partir de 13h30. L'objectif: vérifier le bon fonctionnement des 7200 appareils.

Ce test annuel porte non seulement sur les sirènes de l'alarme générale mais aussi sur celles de l'alarme-eau, déclenchée dans les zones à risques situées en dessous des barrages.

Bien réagir en cas d’alarme

L'Office fédéral de la protection de la population informe également que tout signal d'alarme générale qui retentirait en dehors d’un test annoncé signifie que la population pourrait être menacée.

Créé: 05.02.2020, 13h44

Articles en relation

Sirènes d'alarme: les sourds ont enfin été entendus

Vaud L'essai annuel des sirènes a lieu ce mercredi 6 février. L'occasion de rappeler qu'une application pour smartphone, créée récemment, diffuse aussi ces alertes. Plus...

[VIDEO] Quel comportement adopter en cas de catastrophe?

Test des sirènes A 13h30, toutes les sirènes d'alarme suisses ont retenti dans le cadre du test annuel. Que faut-il faire si elles sonnent pour de vrai? L'avis des badauds. Plus...

La télécommande des sirènes d'alarme s’est modernisée

Vaud Les 450 installations sonores du canton sont gérées par un système qui permet le déclenchement d’alertes locales. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.