Saletés: l'Ouest lausannois va serrer la vis

Canton de VaudAprès Lausanne, plusieurs communes voisines ont décidé de serrer la vis aux auteurs de saletés sur la voie publique. Ils seront passibles d'une amende d'ordre dès le 1er mai.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Bussigny, Chavannes-près-Renens, Crissier, Ecublens, Prilly, St-Sulpice et Villars-Ste-Croix ont adapté leur règlement de police communal en ce sens, indique jeudi la police de l'Ouest lausannois. Celui qui se fera pincer en train de cracher sur la voie publique pourra par exemple être frappé d'une amende à hauteur de 100 francs.

La facture montera à 150 francs pour le non-ramassage des excréments de chien hors zones forestières ou le dépôt de déchets en dehors des sites prévus à cet effet. Quant à celle ou celui qui urinera ou déféquera sur le domaine public: 200 francs. Au total, huit incivilités sont listées.

Les policiers, les assistants de sécurité publique et les employés communaux assermentés pourront infliger des amendes aux fautifs. La nouvelle mesure ne concerne pas les mineurs qui resteront dénoncés à la Commission de police.

Créé: 08.02.2018, 18h15

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.