100 000 poubelles vertes pour trier les déchets de cuisine

GenèveLe conseiller d'Etat en charge de l'environnement, Luc Barthassat, espère ainsi atteindre un taux de recyclage de 50% d'ici 2017 et échapper à la taxe poubelle.

Luc Barthassat, conseiller d'Etat en charge de l'environnement

Luc Barthassat, conseiller d'Etat en charge de l'environnement Image: Laurent Guiraud

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

C'est le dernier rempart contre la taxe poubelle. Ce lundi matin, le conseiller d’État en charge de l'environnement, Luc Barthassat, a annoncé que 100 000 petites poubelles vertes seront distribuées gratuitement dès cet automne aux Genevois pour les inciter à trier leurs déchets de cuisine qui représentent encore un tiers de nos ordures ménagères. Le magistrat espère ainsi atteindre un taux de recyclage de 50% d'ici 2017 et échapper à la taxe au sac adoptée aujourd'hui par tous les autres cantons suisses.

Pour y parvenir, l'Etat s'est associé avec toutes les communes genevoises et a misé sur un nouveau dispositif censé éviter les mauvaises odeurs. «Aujourd'hui, la population utilise des sacs plastiques dans des bacs hermétiques ce qui favorise la fermentation et la production de jus, explique Mathieu Raeis, chef du secteur déchets au Service de géologie, sols et déchets (GESDEC). Les nouvelles poubelles limiteront ces nuisances. Les ouvertures dans les bacs permettent à l'air de circuler, ce qui empêche la fermentation et assèche les déchets.» Les sacs en plastique vert seront d'autre part remplacés par des sachets compostables pour améliorer la qualité du terreau produit. Quelque 8000 ménages ont testé le nouveau kit en 2015. Les résultats étaient positifs.

Sur les 100 000 poubelles fournies prochainement aux Genevois, 60 000 seront distribuées en Ville de Genève. Les immeubles qui bénéficient déjà d'un container à compost dans leurs allées – environ 20% – seront les premiers équipés. «Il faut que les habitants puissent facilement se débarrasser de leurs sacs sinon cela n'a pas de sens», souligne le maire de la Ville, Guillaume Barazzone. La Municipalité a déjà amorcé un important travail auprès des régies pour les inciter à mettre en place l'infrastructure nécessaire dans les bâtiments qui en sont encore dépourvus. Un conteneur pour les déchets de cuisine sera par ailleurs installé dans 80 des 123 écopoints de la Ville.

Créé: 13.06.2016, 13h24

Articles en relation

Les cinq plus grandes gares vont trier les déchets

Recyclage Les gares de Bâle, Genève Cornavin, Lucerne et Zurich vont être équipées de stations de recyclage et d'un nouveau type de cendriers, annoncent les CFF. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.