Blocher ne rachètera pas GHI et Lausanne Cités

PresseLe fondateur des deux titres exerce son droit de préemption pour s'emparer des parts cédées par Tamedia.

Jean-Marie Fleury, fondateur des hebdomadaires gratuits «GHI» et «Lausanne-Cités».

Jean-Marie Fleury, fondateur des hebdomadaires gratuits «GHI» et «Lausanne-Cités». Image: Pascal Frautschi (archives)

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Jean-Marie Fleury, fondateur des hebdomadaires gratuits «GHI» et «Lausanne Cités», indique ce mercredi matin qu’il compte exercer son droit de préemption pour «racheter la totalité des actions des deux titres détenues par Tamedia (ndlr: éditeur de «24 Heures» et la «Tribune de Genève»)». Il fait ainsi barrage à l'irruption de Christoph Blocher dans la presse romande.

Le 18 avril dernier l'homme d'affaires et tribun zurichois avait annoncé la vente du journal régional «BaslerZeitung» au groupe de presse Tamedia. En échange du titre bâlois, Christoph Blocher avait reçu de l’argent – le montant reste secret – mais également les parts de Tamedia dans plusieurs titres de la presse locale. Parmi ceux-ci, le «Tagblatt des Stadt Zürich» mais également 50% de «GHI» et de «Lausanne Cités».

(24 heures)

Créé: 30.05.2018, 09h55

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.