Des kiosquiers genevois ont écoulé du cannabis illégal

ArrestationsDes prévenus sont suspectés d'avoir vendu du produit illégal moins cher que le cannabis légal.

Vidéo: Fabien Grenon


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Trois hommes et deux femmes sont dans le collimateur de la justice genevoise. Ils sont suspectés d'être au coeur d'un curieux trafic de cannabis. On leur reproche à des degrés divers d'avoir, ces derniers mois, mis en circulation du cannabis illégal en le faisant passer pour du cannabis légal (soit moins de 1% de THC).

A lire: Le cannabis légal pousse les piscines genevoises à changer les règles

Plusieurs kiosques genevois auraient ainsi écoulé ce type de marchandises. Mais pourquoi vendre de l'illégal au prix du légal? «Car le cannabis légal, très demandé, est actuellement plus cher que l'autre», précise une source proche du dossier. Selon nos renseignements, sur les trois hommes prévenus, deux ont été arrêtés le 19 juillet et se trouvent toujours en détention provisoire. Lors d'une perquisition à Plainpalais, la police a saisi 6 kilos de cannabis. La marchandise était importée d'Espagne puis conditionnée à Genève avant d'être vendues aux kiosquiers. A leur insu? A l'enquête de le déterminer. Une audience aura lieu la semaine prochaine au Ministère public.

Contacté l'avocat d'un des détenus, Me Mattia Deberti réagit: «La police a retrouvé chez mon client les deux catégories d'herbes. Mais à aucun moment, il n'a utilisé du cannabis illégal pour confectionner le produit faible en THC destiné à la vente. Les analyses permettront de le confirmer.» Le défenseur du second détenu, Me Samir Djaziri, assure que son client «conteste tout lien avec ce commerce de cannabis légal.» Les deux prévenues sont âgées d'une vingtaine d'années. «Les trois prévenus, eux, sont dans la trentaine», conclut une source.Trois hommes et deux femmes sont dans le collimateur de la justice genevoise. Ils sont suspectés d'être au coeur d'un curieux trafic de cannabis. On leur reproche à des degrés divers d'avoir, ces derniers mois, mis en circulation du cannabis illégal en le faisant passer pour du cannabis légal (soit moins de 1% de THC).

(24 heures)

Créé: 31.07.2017, 18h53

Articles en relation

Le cannabis légal pousse les piscines genevoises à changer les règles

Genève Les bassins genevois ne savent pas comment gérer cette nouvelle donne. A chacun son approche. Plus...

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Ce week-end à Lausanne, les coureurs du semi-marathon et du marathon se verront proposer une bière (sans alcool) à l'issue de la course. Les organisateurs suivent ce qui se fait en Allemagne ou en Suisse alémanique. Car la bière est isotonique, riche en vitamines B10 et B12, et passe mieux que certaines autres boissons.
(Image: Bénédicte) Plus...