L'auteur d'un accident mortel condamné

Canton du ValaisUn conducteur avait roulé sur le corps d'un jeune homme de 22 ans étendu sur la chaussée. Il a été condamné à une peine pécuniaire avec sursis assortie d'une amende.

L'accident a eu lieu au début février 2016, peu après minuit.

L'accident a eu lieu au début février 2016, peu après minuit. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'auteur d'un accident mortel a été condamné pour homicide par négligence. Il avait roulé à Uvrier sur le corps d'un jeune homme de 22 ans fortement alcoolisé, rappelle la police cantonale valaisanne.

Les faits remontent à février 2016. Le conducteur, qui circulait dans des conditions de visibilité relativement mauvaises, n’a pas pu éviter le corps malgré une vaine tentative. Le décès du jeune homme allongé sur la route a été quasi immédiat.

L'automobiliste ne s’est pas arrêté et a regagné son domicile. Il est toutefois revenu sur les lieux quelques minutes plus tard et s’est annoncé spontanément aux policiers présents sur place. Pour ces faits, il a été reconnu coupable de tentative d’entrave aux mesures de constatation de l’incapacité de conduire et de violation des obligations en cas d’accident.

Le conducteur a été condamné à une peine pécuniaire de 180 jours-amende, assortie du sursis avec un délai d’épreuve de 2 ans, ainsi qu’à une amende de 4500 francs. Il a par contre été libéré de la prévention de conduite en état d’ébriété.

Créé: 15.01.2020, 10h43

Articles en relation

Le piéton tué par une auto était déjà au sol

Canton du Valais Un jeune homme de 22 ans est décédé le 5 février à la suite d'un accident de la circulation à Uvrier. Plus...

Heurté par un véhicule, un piéton perd la vie

Valais Un jeune homme de 22 ans est décédé à la suite d'un accident qui s'est produit dans la nuit de jeudi à vendredi, à Uvrier. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.